Des étudiantes portent plainte après avoir été filmées sous la douche dans leur résidence universitaire à Rennes

Deux jeunes femmes ont surpris un individu les filmant sous la douche dans leur résidence universitaire sur le campus de Beaulieu, à Rennes.

Un espace d\'une vingtaine de centimètres entre le sol et la porte de la douche a permis de filmer les étudiantes. 
Un espace d'une vingtaine de centimètres entre le sol et la porte de la douche a permis de filmer les étudiantes.  (SARAH NEDJAR / RADIO FRANCE)

Deux étudiantes ont déposé plainte à Rennes (Ille-et-Vilaine) après avoir été filmées à leur insu sous la douche, dans leur résidence universitaire, rapporte France Bleu Armorique. Les faits se sont produits sur le campus de Beaulieu à l'est de Rennes. Les deux étudiantes ont déménagé après les faits.

À seulement quelques semaines d'intervalle, les deux jeunes femmes ont remarqué que quelqu'un les filmait à leur insu sous leur douche, à l'aide d'un téléphone dans un cas, et d'une caméra de type "GoPro" dans l'autre. Un espace d'une vingtaine de centimètres entre le sol et la porte permet facilement d'y glisser un appareil d'enregistrement. 

Des douches communes et mixtes

"Pour ce genre d'agissements, c'est tolérance zéro", affirme Hervé Amiard, le directeur du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) en Bretagne. "Nous allons changer les portes qui doivent l'être au plus vite, et rencontrer les jeunes résidentes pour connaître leurs attentes."

Sur les réseaux sociaux, plusieurs autres étudiantes rennaises ont partagé leurs témoignages à propos de ces douches communes. Sur les 1 200 logements que compte le campus universitaire de Beaulieu, la moitié seulement des logements disposent de douches privatives.