Des dizaines de néonazis se sont rassemblés dans un petit village alsacien

Quelque 150 néonazis se sont retrouvés dans une salle à la frontière suisse pour célébrer le 125e l'anniversaire d'Hitler, selon plusieurs médias.

Le village d\'Oltingue, en Alsace, où se sont rassemblés quelque 150 néonazis venus de toute l\'Europe, samedi 19 avril.
Le village d'Oltingue, en Alsace, où se sont rassemblés quelque 150 néonazis venus de toute l'Europe, samedi 19 avril. (CLAUDE THOUVENIN / BIOSPHOTO / AFP)

A Oltingue, 737 habitants, un petit village du Jura alsacien à la frontière suisse, un Français et un Allemand ont loué une salle communale pour un repas d'anniversaire, samedi 19 avril. Un événement en apparence banale. Sauf qu'il semble, selon plusieurs médias locaux mardi 22 avril, que c'est le 125e anniversaire de la naissance d'Adolf Hitler qui devait y être célébré.

Des néonazis auraient afflué de toute l'Europe. Selon les Dernières nouvelles d'Alsace qui cite "des sites antifascistes allemands", "quelque 150 néonazis venus de France, d'Allemagne, d'Italie, de Suisse, de Tchéquie se sont retrouvés samedi à Oltingue". A l'affiche du rassemblement, tenu secret jusqu'au dernier moment, plusieurs groupes de musique d'extrême droite, dont un groupe américain, Blue Eyed Devils, ajoute L'Alsace.fr.

"On s'est fait avoir"

"On ne m'y reprendra plus", regrette le maire, André Scherrer, qui a découvert la nature de l'événement au dernier moment, selon les DNA. Les autorités allemandes ont prévenu à temps les gendarmes alsaciens, selon L'Alsace.fr. Mais, toujours selon le site, la gendarmerie n'aurait pas pu empêcher l'événement et se serait contentée de contenir tout débordement. "C'est une soirée privée, on ne pouvait pas l'empêcher. Il n'y a pas eu de trouble à l'ordre publique", a déclaré la gendarmerie au site. "On s'est fait avoir et je le regrette", a encore déploré le maire.