Cet article date de plus de sept ans.

Défi Facebook: un jeune meurt noyé dans le Morbihan

Un jeune s'est jeté dans une rivière et il est mort noyé, devant deux amis. La direction générale de la police nationale (DGPN) avait mis en garde jeudi contre les "défis" lancés sur Facebook.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Défi Facebook mortel : une noyade dans le Morbihan © Maxppp)

Un jeune homme de 19 ans est mort noyé jeudi soir à Béganne, en Bretagne, lors d'un défi qui a mal tourné. Il s'est mis à l'eau, avec son vélo, après un "A l'eau,ou au resto". Un défi qui court sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines, et il a pris une tournure dramatique.

Se jeter à l'eau, c'est le défi. Payer un resto s'il n'est accompli, c'est le gage.

Pour ne pas payer un repas, deux jeunes se sont jetés à l'eau à vélo, à partir des pontons du port de Foleux à Béganne, près de Redon. L'un d'eux a eu peur de perdre son vélo dans la Vilaine l'avait attaché à sa cheville. Il a été entrainé au fond, par le poids de sa bicyclette, à six mètres de fond. Le corps du garçon a été repêché hier soir par les pompiers.

Une enquête et des images

Deux autres jeunes ont participé au défi. L'un a aussi plongé, l'autre a filmé. ils sont en état de choc, mais ils ont pu être entendus par les gendarmes. Pour autant, d'après le substitut du procureur de Vannes, "il n' y a pas eu d'assistance à personne en danger ":

"La vidéo et les témoignages sont très clairs, la victime s'est mise en danger elle-même et elle était parfaitement consciente de ce qu'elle faisait." 
 

Des alertes lancées par la police

A plusieurs reprises, ces derniers jours la police a lancé des mises en garde, contre ces défis.

 

Selon Franck Dehay, le porte-parole de la Direction générale de la police nationale (DGPN), en moins de dix jours, début juin, les défis se sont accumulés, avec un accident grave près de Calais. Un jeune homme a plongé dans une eau glacée à Wimereux, à un endroit où il y a peu de fond. Il s’est grièvement blessé et gardera "des séquelles irréversibles".

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.