Cet article date de plus de sept ans.

Décès du petit Zacharie : la prise en charge hors de cause

Au début du mois d'août, Zacharie, 10 ans, décédait aux urgences de l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis d'un arrêt cardio-respiratoire. Ses parents portent plainte pour non-assistance à personne en danger. Aujourd'hui, l'Agence Régionale de santé Ile-de-France annonce qu'il n'y a pas eu de dysfonctionnement dans la prise en charge de l’enfant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Zacharie, 10 ans, était décédé le 3 août au matin à l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis © Maxppp)

Les parents de Zacharie avaient porté plainte pour non-assistance à personne en danger, estimant que leur fils de 10 ans, décédé début août aux urgences de l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis, avait été victime d'une série de dysfonctionnements dans sa prise en charge. Après enquête, l'Agence Régionale de santé Ile-de-France dément cette accusation.

Les secours mis hors de cause

Concernant l'organisation des secours, l'enquête administrative de l'ARS conclue que les pompiers, appelés dans un premier temps par les parents, ont tout de suite basculé l'appel vers le centre 15. Le médecin régulateur du SAMU, au vu des éléments communiqués par la mère de l’enfant, à savoir des douleurs au ventre, a décidé d'orienter Zacharie vers un service d'urgence pour une consultation pédiatrique.

Les urgences ont fait leur travail

Dès son arrivée à l'hôpital Delafontaine de Saint-Denis, le jeune patient a bénéficié d'une prise en charge à continue et attentive, plusieurs médecins se sont succédés à son chevet. Le service, au moment de son admission, disposait d'un personnel soignant qualifié et compétent. Par ailleurs, au moment de son arrivée dans le service, l'activité était faible. Zacharie a donc été rapidement vu par un interne et un médecin senior. L'ARS Ile-de-France ne relève donc aucun dysfonctionnement dans sa prise en charge.

L'enfant souffrait d'une malformation cardiaque

L'instruction judiciaire en cours devrait permettre de déterminer les causes exactes de ce décès. Selon une source proche de l’enquête, la mort de Zacharie serait due à une malformation cardiaque que les parents ignoraient. Mais pour la famille du petit garçon, le pire aurait pu être évité si les secours étaient venus chercher l'enfant à son domicile d'Epinay-sur-Seine. Une marche blanche y sera organisée à sa mémoire, samedi à 15h30.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.