Cyberattaque contre l'hôpital de Dax : "S'attaquer à un établissement de soins, c'est odieux", s'insurge le maire de la ville

Le maire de Dax assure "qu'aucune demande de rançon n'a été formulée" pour l'instant.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'hôpital de Dax est la cible depuis le début de semaine d'une attaque informatique. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)

"S'attaquer à un établissement de soins, c'est odieux", a dénoncé mercredi  sur franceinfo Julien Dubois, maire de Dax, président du conseil de surveillance du centre hospitalier de Dax, alors que l'hôpital est la cible depuis le début de semaine d'une attaque informatique, qui perturbe fortement son fonctionnement. "C'est odieux de s'attaquer à un hôpital de manière générale, mais encore plus dans la situation actuelle !"

Ce mercredi soir, le maire de Dax assure "qu'aucune demande de rançon n'avait été formulée. D'après ce qu'on m'explique, dans ce genre de processus, on découvre les demandes au fur et à mesure qu'on avance dans le problème. Mais pour l'heure, rien de tel."

"Nous découvrons au fur et à mesure l'ampleur des dégâts."

"Le conseil que l'on peut donner aux habitants de Dax et des alentours, c'est de ne venir à l'hôpital qu'en cas d'extrême gravité", a ajouté le maire, qui explique que pour assurer une continuité des soins, "nous avons mis en place en lien une réorientation de nombreux patients, notamment ceux qui sont suivis en cancérologie, puisque nous n'avons plus accès à leur dossier. Nous avons aussi sollicité tout le tissu des médecins libéraux afin qu'ils puissent absorber une partie de ces patients", précise Julien Dubois.

"Nous découvrons au fur et à mesure l'ampleur des dégâts. Ce que l'on peut dire, c'est qu'il faudra plusieurs semaines, au moins de deux semaines, d'après ce que l'on me dit, pour pouvoir recréer la structure informatique de l'établissement. Tout le service informatique de l'hôpital est à l'œuvre pour trouver des solutions. Nous sommes assistés d'ailleurs par l'Agence nationale de sécurisation des services informatiques, une agence qui est spécialisée dans ce type de problématique", a conclu Julien Dubois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.