VIDEO. Valls s'oppose à l'intervention de l'armée à Marseille

Le ministre de l'Intérieur a réagi à la proposition de la député-maire PS Samia Ghali.

France 2

SECURITE - Recourir à l'armée. Pour la sénatrice socialiste Samia Ghali, c'est la solution aux règlements de comptes en série à Marseille. L'élue marseillaise propose, dans un entretien à La Provence jeudi 30 août, que l'armée soit déployée dans la ville et le service militaire imposé pour "des jeunes déscolarisés, sans emploi, sans formation" afin qu'ils sortent "de leur quartier".

Mais le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, n'est pas de cet avis. "Il est hors de question que l'armée puisse répondre à ces drames et à ces crimes. Il n'y a pas d'ennemi intérieur" à Marseille, a-t-il assuré devant la presse. Il a par ailleurs prôné "une réponse globale, en profondeur et particulièrement forte" à la criminalité.

Manuel Valls, ministre de l\'Intérieur, à Orgon (Bouches-du-Rhône), le 29 août 2012.
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, à Orgon (Bouches-du-Rhône), le 29 août 2012. (GERARD JULIEN / AFP)