Marseille : trois morts dans une fusillade sur fond de trafic de drogue

Une fusillade a fait trois morts, samedi 2 avril, dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).

FRANCE 3

Un nouveau règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants a fait trois morts, samedi 2 avril, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Parmi les trois victimes, un jeune, au mauvais endroit, au mauvais moment. Les habitants du quartier sont en colère, mais préfèrent rester discrets. "Ce qui est choquant, c'est qu'il était innocent, et ça, c'est grave, les criminels tirent sur n'importe qui maintenant", s'insurge un homme.

Règlement de comptes possible

Il est 22h30, samedi 2 avril lorsqu'une fusillade éclate dans une épicerie de nuit. Pas de tirs à la kalachnikov cette fois-ci, mais au pistolet automatique, et l'attaque fera trois morts et trois blessés. Tout porte à croire qu'il s'agit d'un nouveau règlement de comptes, la cité Bassens étant considérée comme une plaque tournante du trafic de drogue.





Le JT
Les autres sujets du JT
Des enquêteurs travaillent sur la scène de la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes, samedi 2 avril 2016, dans la cité Brassens à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Des enquêteurs travaillent sur la scène de la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes, samedi 2 avril 2016, dans la cité Brassens à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BORIS HORVAT / AFP)