Marseille : la guerre des gangs fait trois morts et trois blessés

Le trafic de drogue, qui gangrène les quartiers nord de Marseille, est à l'origine du règlement de comptes qui a fait trois morts et trois blessés samedi 2 avril.

France 3

Un nouveau règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants a fait trois morts et trois blessés ce samedi à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il est presque 23 heures quand des tirs d'armes automatiques visent une épicerie.

À l'intérieur, six hommes regardent un match de football. Trois meurent sous les balles. Deux d'entre eux étaient connus de la police pour trafic de drogue, le troisième est un jeune homme de 21 ans qui venait d'obtenir un CDI et allait se marier prochainement.

Dix morts depuis le mois de janvier

Le quartier Bassens est un haut lieu du trafic de cannabis. Récemment, plusieurs opérations de police avaient conduit à des saisies et des arrestations importantes dans le secteur. Un véritable coup de pied dans la fourmilière des trafiquants. Pour certains élus, les efforts de la police ne suffisent plus.

Le député socialiste Patrick Mennucci demande même la légalisation du cannabis pour stopper les trafics : "Quand vous avez six millions de consommateurs et 15% des forces de police concentrés sur ce trafic et qui auraient beaucoup d'autres choses à faire, il faut réfléchir à ces questions". Depuis janvier 2016, les règlements de comptes liés au trafic ont fait dix morts dans les Bouches-du-Rhône.

Le JT
Les autres sujets du JT