Fusillade à Marseille : où en est la bataille contre la drogue ?

Trois jeunes sont morts ce dimanche 25 octobre au matin à Marseille dans une fusillade. Retour sur le trafic de stupéfiants dans la cité phocéenne.

FRANCE 2

À Marseille (Bouches-du-Rhône), les descentes en force dans les cités pour démanteler les trafics de drogue sont devenues régulières. L'une des dernières, c'était il y a cinq mois dans la cité des Lauriers. 20 personnes ont été interpellées. Pourtant, c'est ici que trois personnes ont été tuées ce dimanche 25 octobre au matin. Visiblement sur place le trafic a repris ses droits.

Toujours autant de règlements de compte

Marseille est inondée par le haschich venu du Maroc et qui transite par l'Espagne. Une drogue écoulée dans des dizaines de points de vente au nord de la ville. Dans les cités de Font-Vert ou des Oliviers par exemple, les policiers estiment qu'il peut y avoir jusqu'à 2 000 clients par jour, chiffre d'affaires 30 000 euros. À La Castellane c'est jusqu'à 3 000 clients et chaque jour 50 000 euros dans la poche des trafiquants, alors la police multiplie les opérations sur le terrain. Mais quels que soient les coups portés aux trafiquants de drogue, les règlements de compte eux ne reculent pas. Depuis le début de l'année, 11 personnes ont été tuées, c'est déjà plus que pour toute l'année 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bâtiment de la cité des Lauriers où les trois hommes sont morts, le 25 octobre 2015 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Le bâtiment de la cité des Lauriers où les trois hommes sont morts, le 25 octobre 2015 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)