Bouches-du-Rhône : cinq personnes interpellées, suspectées d'avoir tué un homme retrouvé carbonisé il y a deux ans

La victime, un homme de 31 ans, avait été identifiée comme étant un membre du narco-banditisme marseillais.

Article rédigé par
France Bleu Provence - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les cinq personnes interpellées sont soupçonnées d'avoir tué un homme à Éguilles (Bouches-du-Rhône) (GOOGLEMAPS)

Cinq personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un homme retrouvé calciné dans sa voiture il y a plus de deux ans, rapporte vendredi 23 avril France Bleu Provence.

La piste d'un réglement de compte est privilégiée

Le 10 décembre 2018, le corps d'un homme de 31 ans a été découvert brûlé dans son véhicule à Éguilles (Bouches-du-Rhône). La voiture, une Renault Mégane, avait été retrouvée incendiée avec des impacts de balles sur une portière. Les enquêteurs avaient rapidement privilégié la piste du règlement de compte. La victime avait été identifiée comme étant un membre du narco-banditisme marseillais. Il avait été poursuivi en voiture, rattrapé au niveau d'un pont puis les assaillants avaient fait feu à plusieurs reprises.

Plus de deux ans après les faits, cinq personnes suspectées d'être les auteurs des faits, ont donc été interpellées. Selon la procureure de Marseille ils appartiennent "à un clan majeur du narco banditisme marseillais" et sont "liés à une équipe de malfaiteurs démantelée en janvier et avril 2019". Les cinq hommes n’ont pas souhaité s’exprimer dans le cours de leur garde à vue. Ils vont être présentés à un juge d'instruction.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Criminalité à Marseille

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.