Gérard Holtz : "Les passagers doivent regarder tout autour"

Le journaliste de sport de France Télévisions Gérard Holtz est sur le plateau pour réagir après le crash de deux hélicoptères, lundi 9 mars, en Argentine, lors du tournage d'une émission.

France 2

Gérard Holtz, journaliste de sport de France Télévisions, connaît la région en Argentine où deux hélicoptères se sont percutés, entraînant la mort de dix personnes, dont huit Français. Il couvre le rallye Dakar, compétition qui se déroule dans la même zone géographique et qui est couverte par des hélicoptères.

"Regarder tout autour parce qu'on n'a pas de radar"

"Je ne suis pas pilote, mais il y a du vécu dans ce qu'on a fait depuis une vingtaine d'années, sur le Dakar en particulier. En écoutant les spécialistes, un des deux pilotes, vraiment, a fait une erreur. On a une obsession lors de ces tournages, lorsqu'on est à bord d'un hélicoptère avec des caméras, c'est de regarder autour parce qu'on n'a pas de radar, et donc tous les passagers doivent regarder tout autour pour savoir s'il y a des oiseaux, des lignes à haute tension, parce qu'il n'y a pas de rétroviseur", explique Gérard Holtz, en direct sur France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux hélicoptères avant le crash, le 9 mars 2015 près de Villa Castelli (Argentine).
Les deux hélicoptères avant le crash, le 9 mars 2015 près de Villa Castelli (Argentine). (ALDO PORTUGAL / AFP)