Florence Arthaud, portrait d'une aventurière

La navigatrice est morte le 9 mars dans un terrible accident d'hélicoptère qui a également coûté la vie à deux autres sportifs, Alexis Vastine et Camille Muffat.

France 2

Florence Arthaud était une aventurière, parfois excessive, qui avait frôlé la mort à plusieurs reprises. La Grande Faucheuse l'a finalement emportée dans le crash de deux hélicoptères qui a coûté la vie à neuf autres personnes, dont les sportifs Alexis Vastine et Camille Muffat.
Très jeune, c'est son père, l'éditeur Jacques Arthaud, qui lui donne le goût de la mer. Après un accident de voiture à 17 ans et six mois passés à l'hôpital, elle décide de larguer les amarres.

Une pionnière dans un monde d'hommes

En 1978, elle est au départ de la Route du rhum. "C'était une pionnière dans un monde où il n'y avait pas de femmes", se souvient un ami. Florence Arthaud impressionne et gagne un surnom, "la petite fiancée de l'Atlantique".
Avec son mètre 64 et ses 55 kilos, cette femme de caractère est très vite respectée par ses pairs. "C'est une fonceuse", se souvient le marin Marc Guillemot. "Je ne l'ai jamais entendue se plaindre", raconte le navigateur Eugène Riguidel. Elle gagne la Route du rhum en 1990.

Le JT
Les autres sujets du JT
Florence Arthaud, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum, le 31 octobre 2014.
Florence Arthaud, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum, le 31 octobre 2014. (JEAN-MARIE LIOT / AFP)