Crash en Argentine : l'identification des victimes va débuter

Depuis Villa Union, Fanny Lothaire fait le point pour France 2 sur l'avancée de l'enquête sur le crash d'hélicoptères lors du tournage de l'émission "Dropped". Cinq experts français arrivent en Argentine.

FRANCE 2

L'enquête est loin d'être terminée en Argentine, alors que les rescapés du dramatique accident de l'émission "Dropped" sont en route pour la France, ce vendredi 13 mars. "Le juge argentin a encore beaucoup à faire. Il s'est pressé d'interroger tous les membres de l'équipe française hier, mais également des membres de l'équipe argentine. Mais il reste à interroger des témoins locaux de la scène, ou encore des membres de la société de tourisme qui a participé à la production", confie Fanny Lothaire.

"La priorité du juge argentin est de s'occuper des victimes. Et pour cela, il compte énormément sur la collaboration avec les autorités françaises", pour la journaliste de France 2 depuis Villa Union.

Une "lourde tâche"

Le juge Daniel Herrera va recevoir les cinq gendarmes français, attendus en Argentine aujourd'hui. Parmi eux, on trouve notamment des experts en aéronautique, un expert en identification et un médecin légiste. "Leur lourde tâche va être maintenant d'identifier officiellement les victimes françaises pour que les corps puissent être rapatriés le plus rapidement possible vers la France", conclut la reporter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les épaves des hélicoptères dans lesquels ont péri 10 personnes, le 9 mars 2015 près de Villa Castelli (Argentine).
Les épaves des hélicoptères dans lesquels ont péri 10 personnes, le 9 mars 2015 près de Villa Castelli (Argentine). (FENIX / SIPA)