Coups de feu place de la Concorde à Paris

La police a ouvert le feu sur un véhicule ce dimanche matin place de la Concorde à Paris. Selon la préfecture de police, il s'agit d'une voiture qui a forcé un barrage des forces de l'ordre mis en place pour l'arrivée du Tour de France. Le conducteur du véhicule a réussi à prendre la fuite et est toujours recherché.

(Le véhicule qui forcé le barrage place de la Concorde a pu s'enfuir, malgré les tirs des policiers © Maxppp)

D'après les premiers témoignages, une petite voiture citadine de couleur sombre se présente peu avant 8h à un barrage policier à l'entrée de la place de la Concorde côté quai. Visiblement, elle vient de traverser le pont depuis l'Assemblée nationale.

Tirs des policiers

Le chauffeur refuse de s'arrêter et se dirige vers la place de la Concorde, quadrillée en raison de l'arrivée ce dimanche du tour de France. Là, il percute un taxi puis reprend la fuite immédiatement, raconte le chauffeur du taxi qui entend plusieurs coups de feu sans pouvoir les identifier. La préfecture certifie que seuls les agents de police ont tiré, sans pouvoir stopper le véhicule qui prend la fuite. Roger, technicien du tour de France, a à peine eu le temps de voir ce qui se passait : "C'était vers 7h45. J'ai entendu quatre ou cinq coups de feu, vu des policiers courir vers la Concorde. Après on n'a plus rien vu ", raconte-t-il.

Notre reporter Alice Serrano a pu trouver des témoins des faits, ce matin, place de la Concorde
--'--
--'--

Elle traverse alors la place de la Concorde en direction de la rue de Rivoli. A ses trousses, une dizaine de policiers à pied. La voiture réussit donc à s'échapper. Dans la matinée, plusieurs membres de la police ont procédé à des relevés d'impacts. Le taxi est immobilisé sur la place, près du jardin des Tuileries. Le chauffeur, lui, a été emmené pour être entendu. La voiture est toujours recherchée.