DIRECT. Tireur à Paris : les analyses ADN confirment l'hypothèse d'un auteur unique

L'auteur des coups de feu au journal "Libération" et à la Défense, lundi, est toujours en fuite. 

Une photo du tireur présumé prise à la station de métro Concorde, le 18 novembre 2013, par une caméra de surveillance de la RATP.
Une photo du tireur présumé prise à la station de métro Concorde, le 18 novembre 2013, par une caméra de surveillance de la RATP. (DR)
Ce qu'il faut savoir

 Où en est l'enquête ? L'ADN prélevé lundi par les enquêteurs à Libération et au siège de la Société générale "est le même", selon le parquet de Nanterre. Autrement dit, la police recherche un seul et même homme. En revanche, il n'y a pas eu "d'identification à ce stade du tireur via le Fichier national des empreintes génétiques (FNAEG)", a précisé le procureur.

Grâce à différentes caméras de surveillance, les enquêteurs disposent de plusieurs photos du suspect, mais ce dernier n'a toutefois pas encore été identifié.

 Que sait-on du tireur présumé ? L'homme recherché serait de type européen, aurait entre 35 et 45 ans, mesurerait entre 1,70m et 1,80m, et aurait les cheveux poivre et sel. Auteur présumé de menaces de mort à BFMTV vendredi, il portait alors un pull vert, une doudoune foncée sans manches, une casquette noire, et des baskets vertes à semelle blanche. Au moment des coups de feu à Libération et à la Société générale, il portait une parka verte et une casquette. Mais dans le métro, il portait un pull bleu, un bonnet beige, un blouson rouge et un sac en bandoulière. Si vous avez des éléments pouvant aider les enquêteurs, appelez le 0800 00 27 08 ou écrivez à pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr.

 Comment va l'homme blessé à "Libération" ? L'assistant photographe touché par les coups de feu tirés à Libération est "sorti du coma artificiel", a été extubé et son état est"stable", selon des sources internes à Libération. Atteint au thorax et à l'abdomen, "il est sous surveillance intensive des équipes médicales", avait indiqué le journal mardi après-midi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TIREUR

23h57 :  Sur Twitter, la responsable de la fondation Wikimedia, à l'origine de Wikipédia, révèle un élément intéressant : les visites sur la page Wikipédia concernant l'affaire Rey-Maupin, pour laquelle la personne interpellée ce soir a été condamnée en 1998, ont brutalement augmenté avant-hier. 

23h51 :  Selon des sources proches de l'enquête citées par l'AFP, Abdelhakim Dekhar, arrêté ce soir dans le cadre de l'enquête sur le tireur parisien, a été nommément désigné par le témoin venu le dénoncer au commissariat de police de Courbevoie (Hauts-de-Seine).

Dekhar avait été condamné à quatre ans d'emprisonnement dans l'affaire Rey-Maupin en septembre 1998. Etant placé en détention provisoire après les faits, qui remontent à octobre 1994, il avait été libéré dans la foulée du procès. Selon la source policière citée par l'AFP, Dekhar "n'avait pas donné signe de vie" depuis sa libération.

23h37 :  @anonyme : C'est un peu plus compliqué que ça. Avant 2001, le Fichier National Automatique de l'Empreinte Génétique (FNAEG) ne recensait que l'ADN des violeurs et des délinquants sexuels, comme l'explique sur son blog Dominique Verdheilan, chroniqueur judiciaire à France 2.

Or, Dekhar a été condamné en 1998 pour association de malfaiteurs dans le cadre de l'affaire Rey-Maupin. Il pourrait donc ne pas avoir été concerné par le prélèvement de son ADN lors de son incarcération.

23h36 :  Je croyais sur l'ADN du tireur avait été comparé au fichier central, sans succès. Donc celui de ce Dekhar n'est pas fiché ou ce n'est pas le tireur.

23h30 :  Une journaliste de Libération, Patricia Tourancheau, avait couvert l'affaire Rey-Maupin. Interrogée par BFMTV, elle indique que si Abdelhakim Dekhar est bien le tireur parisien, elle ne serait pas "étonnée". Elle le décrit comme "un type ambigu, largué, à la ramasse".

23h24 : Fin 2003, l'émission "Faites entrer l'accusé", diffusée par France 2, avait consacré un numéro à l'affaire Rey-Maupin. On y voyait des photos d'Abdelhakim Dekhar, condamné dans cette affaire. Voici les images, qui circulent sur Twitter.

23h09 :  Dans cette affaire, un couple de jeunes gens, Florence Rey et Audry Maupin, avait braqué le 4 octobre 1994 des policiers avant de se lancer dans une course-poursuite. Celle-ci se terminera par la mort de cinq personnes, dont trois policiers. Dekhar a été condamné pour avoir fourni un fusil à pompe au couple, chose qu'il a toujours nié.

23h22 :  Selon les informations de France 2, la personne interpellée ce soir dans l'affaire du tireur parisien s'apellle Abdelhakim Dekhar. L'AFP indique que c'est bien lui qui a été condamné à quatre ans de prison pour association de malfaiteurs dans l'affaire Rey-Maupin, qui avait ému la France fin 1994.

22h55 :  Dans les commentaires, vous êtes nombreux à me signaler qu'une chaîne d'information a avancé le nom de la personne interpellée ce soir dans l'enquête sur le tireur parisien. Nous sommes en train de vérifier cette information.

22h33 :  Les résultats des analyses ADN de la personne interpellée ce soir à Bois-Colombes seront connus vers 1 ou 2 heures du matin, affirme un proche de l'enquête à l'AFP.

22h09 : Il est un peu plus de 22 heures, voici les titres de l’actualité :

Serait-ce la fin de trois jours de traque ? Un homme "ressemblant fortement" à celui dont le portrait a été diffusé par la police a été interpellé ce soir, indique le parquet. Il a été repéré vers 19 heures dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine). Son ADN est en cours d'analyse pour le comparer à celui du suspect.

• Météo France place 25 départements en vigilance orange à la neige et au verglas. Au moins 130 000 foyers sont privés d'électricité en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.

•  La réforme fiscale annoncée par Jean-Marc Ayrault risque d'être un long chantier. Selon François Hollande, elle "prendra le temps du quinquennat".

Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine 3 à 0, hier. Dans la foulée, François Hollande a réagi avec une tirade aux forts accents politiques. Il n'est pas le premier politique à ainsi tenter de récupérer un événement footballistique. Et pas le dernier, explique notre journaliste Pierre Godon.

22h02 :  Alors que notre consœur Audrey Goutard indiquait plus tôt que des voisins avaient prévenu la police après avoir repéré un individu ressemblant fortement au tireur parisien recherché par la police, une source proche de l'enquête donne une autre version des faits à l'AFP.

Selon cette source, c'est l'homme qui hébergeait la personne interpellée qui aurait contacté la police. "Il lui aurait confié, en évoquant l'affaire du tireur, 'j'ai fait une connerie'", a expliqué cette source.

21h34 :  @anonyme : Nos informations ne font état que d'un prélèvement ADN de l'homme interpellé à Bois-Colombes. Les analyses pour le comparer à celui du suspect sont en cours. On pourrait en savoir plus dans les prochaines heures.

21h34 : Sur le tireur, je ne comprends pas bien. Qu'ont relevé les enquêteurs ? Son ADN ou ses empreintes digitales, ou les deux ? Merci

20h53 :  Selon notre consœur Audrey Goutard, les policiers ont été alertés par des riverains de Bois-Colombes qui, en rentrant chez eux, ont découvert l'homme somnolent dans sa voiture. Il avait vraisemblablement ingéré une dose importante de médicaments.

Il a été hospitalisé. La comparaison de son ADN avec celui du tireur présumé de Libération et de la Défense en possession des policiers devrait être effectuée dans la soirée.

20h45 :  Audrey Goutard, de France 2, fait le point sur l’homme interpellé dans le cadre de l'enquête sur le tireur parisien.



(FRANCE 2)

20h31 : Avec un peu de retard, voici le point sur l'actualité :

Serait-ce la fin de trois jours de traque ? Un homme "ressemblant fortement" à celui dont le portrait a été diffusé par la police a été interpellé ce soir, indique le parquet. Il a été repéré vers 19 heures dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine). Selon nos informations, il était dans un état somnolent, et semblait avoir pris des médicaments.

• Météo France place 25 départements en vigilance orange à la neige et au verglas. Au moins 130 000 foyers sont privés d'électricité en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.

•  La réforme fiscale annoncée par Jean-Marc Ayrault risque d'être un long chantier. Selon François Hollande, elle "prendra le temps du quinquennat".

Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine 3 à 0, hier. Dans la foulée, François Hollande a réagi avec une tirade aux forts accents politiques. Il n'est pas le premier politique à ainsi tenter de récupérer un événement footballistique. Et pas le dernier, explique notre journaliste Pierre Godon.

20h20 :  "L'homme placé en garde à vue était dans un état somnolent, et semblait avoir pris des médicaments", indique Audrey Goutard, de France 2. La journaliste précise que son ADN doit maintenant être comparé à celui déjà détenu par les policiers.

20h17 : L'homme placé en garde à vue présente bien une "forte ressemblance physique" avec celui dont le portrait a été diffusé dans la presse, indique le parquet. Il a été repéré vers 19 heures dans un véhicule stationné dans un parking souterrain de Bois-Colombes (Hauts-de-Seine).

20h10 :  Il y aurait de très fortes ressemblances entre l'homme arrêté et l'auteur présumé des coups de feu à Libération et à la Défense, selon nos informations.

20h06 :  Un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le tireur parisien, indique le parquet.

18h59 :  Le tireur parisien est-il vraiment un ancien détenu ? Le fait que son ADN n'ait pas été retrouvé dans le Fichier national Automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) permet d'en douter, explique sur son blog Dominique Verdeilhan, chroniqueur judiciaire à France 2.

18h38 :  La police judiciaire a reçu 920 coups de fil après son appel à témoins pour retrouver le tireur parisien, affirme BFMTV. Moins de la moitié feraient actuellement l'objet de vérifications. Pour savoir où en est l'enquête, direction notre article.

18h11 : Il est 18 heures. Un point sur l'actualité : C'est la même personne qui a ouvert le feu, lundi, au siège de Libération et à la Défense. Les enquêteurs en ont acquis la certitude. Le tireur demeure introuvable après deux jours de traque, malgré la nouvelle photo diffusée hier.

• Météo France place 25 départements en vigilance orange à la neige et au verglas. Au moins 220 000 foyers sont privés d'électricité en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.
Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine 3 à 0, hier. Dans la foulée, Didier Deschamps a été prolongé à la tête de l'équipe de France jusqu'en 2016. Après deux ans, il est temps de dresser le bilan du sélectionneur

• Les autorités centrafricaines négocient avec le chef rebelle Joseph Kony. Le leader de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) reste poursuivi pour crimes de guerre. Tous les détails dans notre article.

16h11 : Il est 16 heures. Voici les principaux titres de l'actualité : C'est la même personne qui a ouvert le feu, lundi, au siège de Libération et à la Défense. Les enquêteurs en ont acquis la certitude. Reste qu'après deux jours de traque, le tireur demeure introuvable malgré la nouvelle photo diffusée hier.

• Météo France place 25 départements en vigilance orange à la neige et au verglas. Au moins 220 000 foyers sont privés d'électricité en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne et plusieurs autoroutes sont bloquées. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.
Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine 3 à 0, hier. Dans la foulée, Didier Deschamps a été prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe de France jusqu'en 2016. Notre journaliste Pierre Godon dresse son bilan

• Les négociations sur le programme nucléaire iranien reprennent à Genève. François Hollande juge par ailleursqueles propos du guide suprême iranien, Ali Khamenei, "compliquent la négociation". Ce dernier a déclaré qu'Israël était "voué à la disparition". Retrouvez plus de détails dans notre article.

14h06 : Il est 14 heures. Voici un point sur l'actualité : C'est la même personne qui a ouvert le feu, lundi, au siège de Libération, et à la Défense. Les enquêteurs en ont acquis la certitude. Reste qu'après deux jours de traque, le tireur demeure introuvable malgré la nouvelle photo diffusée hier.

• Le Rhône, la Haute-Loire, la Loire, l'Isère et l'Ain sont placés en alerte orange à la neige et au verglas par Météo France. Des milliers de foyers sont privés d'électricité en Rhône-Alpes, en Auvergne et en Bourgogne. Les autoroutes A89 et A48 sont bloquées. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.
Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine 3 à 0, hier. Dans la foulée, Didier Deschamps a obtenu sa prolongation comme sélectionneur de l'équipe nationale jusqu'en 2016. Notre journaliste Pierre Godon dresse son bilan

• François Hollande juge "inacceptables" les propos du guide suprême iranien, Ali Khamenei, qui a déclaré qu'Israël était "voué à la disparition". Le président français estime que ces paroles "compliquent la négociation" en cours sur le nucléaire. Retrouvez plus de détails dans notre article.

12h14 : Il est midi. Le ventre gargouille, résumons les principaux titres :  Les enquêteurs ont en désormais la certitude. C'est la même personne qui a ouvert le feu, lundi, au siège de Libération, et à la Défense. Jusqu'ici, cela n'était pas confirmé : il s'agissait simplement d'une piste privilégiée. Reste qu'après deux jours de traque, le tireur demeure introuvable malgré la nouvelle photo diffusée hier.


Ils étaient condamnés à l'exploit. Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine, 3 à 0, hier soir au Stade de France. Dans la foulée, Didier Deschamps est prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe nationale jusqu'en 2016. Nous dressons le bilan du sélectionneur. 


• Le Rhône, la Haute-Loire, la Loire, l'Isère et l'Ain sont placés en alerte orange à la neige et au verglas par Météo France. Le trafic routier et les transports en commun sont fortement perturbés. Retrouvez en direct les dernières infos dans notre article.


• La Commission européenne assigne la France en justice. Paris n'a pas récupéré des aides illégales accordées par l'Etat à la pour un montant total de 220 millions d'euros. Ces aides accordées à la compagnie maritime avaient été considérées comme incompatibles avec les règles européennes.

10h40 :  Un journaliste de RMC poste sur Twitter une photo du Daily Mail. Le quotidien britannique parle du tireur de Paris.

10h12 :  Il s'agit désormais d'une certitude. C'est la même personne qui a ouvert le feu, lundi, au siège de Libération, et à La Défense. "L'ADN mis en évidence sur les douilles libérées à Libération et à la Société générale ainsi que sur la portière passager du véhicule de l'otage est le même. L'hypothèse d'un auteur unique est donc confirmée", annonce le procureur de Nanterre.

10h01 : Il est 10 heures, voici les principaux titres :

 L'ADN recueilli par les enquêteurs indique qu'une seule et même personne est l'auteur des coups de feu au siège de Libération et à La Défense, lundi. Jusqu'ici cela n'était pas confirmé : il s'agissait simplement d'une piste privilégiée. Reste qu'après deux jours de traque, le tireur reste introuvable malgré la nouvelle photo diffusée hier.
Ils étaient condamnés à l'exploit. Les Bleus ont arraché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en battant l'Ukraine, 3 à 0, hier soir au Stade de France. Dans la foulée, Didier Deschamps est prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe nationale jusqu'en 2016. Nous dressons le bilan du sélectionneur.


• Le Rhône, la Haute-Loire, la Loire, l'Isère et l'Ain sont placés en alerte orange à la neige et au verglas par Météo France. Le trafic routier et les transports en commun sont fortement perturbés à Lyon et Saint-Etienne.


•  Prenant tout le monde de court, Jean-Marc Ayrault a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, promesse de campagne de François Hollande jusque-là mise de côté. Mais cela ne devrait pas changer grand-chose. Notre journaliste Salomé Legrand vous explique pourquoi.

09h46 :  Le procureur de Nanterre affirme que l'ADN recueilli par les enquêteurs indique qu'une seule et même personne est l'auteur des coups de feu au siège de Libération et à La Défense, lundi. Jusqu'ici cela n'était pas confirmé : il s'agissait simplement d'une piste privilégiée par les enquêteurs.

09h40 :  L'ADN recueilli confirme l'hypothèse d'un auteur unique des coups de feu au siège de Libération, et à La Défense, annonce le procureur de Nanterre.

08h00 : Il est 8 heures, le soleil se lève, et voici les principaux titres :

Ils étaient condamnés à l'exploit. Ils n'ont pas déçu. Les Bleus ont décroché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en écrasant l'Ukraine, 3 à 0, hier soir au Stade de France. Dans la foulée, Didier Deschamps est prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe nationale jusqu'en 2016. 


• Le Rhône, la Haute-Loire, la Loire, l'Isère et l'Ain sont placés en alerte orange à la neige et au verglas par Météo France. Du côté de Saint-Etienne (Loire), près de 15 centimètres de neige sont tombés.


•  Après deux jours de traque, il reste introuvable. La police recherche toujours l'auteur présumé des coups de feu de lundi au quotidien Libération et dans le quartier de la Défense. Le jeune homme blessé est "sorti du coma artificiel". La police a diffusé une nouvelle photo du tireur présumé. Retrouvez tous les détails de l'affaire dans notre article récapitulatif.


•  Prenant tout le monde de court, Jean-Marc Ayrault a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, promesse de campagne de François Hollande jusque-là mise de côté. Mais cela ne devrait pas changer grand-chose. Notre journaliste Salomé Legrand vous explique pourquoi.

06h00 : Il est 6 heures, on se réveille doucement avec un premier point sur l'actu :


• #FOOT Ils étaient condamnés à l'exploit. Ils n'ont pas déçu. Les Bleus ont décroché leur qualification pour la Coupe du monde 2014, en écrasant l'Ukraine, 3 à 0, hier soir au Stade de France. Dans la foulée, Didier Deschamps est prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe nationale jusqu'en 2016.


•  Après deux jours de traque, il reste introuvable. La police recherche toujours l'auteur présumé des coups de feu de lundi au quotidien Libération et dans le quartier de la Défense. Le jeune homme blessé est "sorti du coma artificiel". La police a diffusé une nouvelle photo du tireur présumé. Retrouvez tous les détails de l'affaire dans notre article récapitulatif.


•  Prenant tout le monde de court, Jean-Marc Ayrault a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, promesse de campagne de François Hollande jusque-là mise de côté. Mais cela ne devrait pas changer grand-chose. Notre journaliste Salomé Legrand vous explique pourquoi.


 Trois dirigeants d'Ikea France ont été mis en examen, hier, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'espionnage au sein de l'entreprise.

00h12 : Ce direct est terminé pour ce soir. En attendant sa reprise, demain à 6 heures, n'hésitez pas à consulter nos articles. Voici ce qu'il faut retenir de l'actu :

• #FOOT 
L'exploit et la revanche. Les Bleus se sont qualifiés pour la Coupe du monde 2014, en écrasant l'Ukraine, 3 à 0, en match de barrage retour, hier soir au Stade de France. Conséquence directe de cette victoire : Didier Deschamps est prolongé au poste de sélectionneur de l'équipe jusqu'en 2016.

•  La police recherche toujours l'auteur présumé des coups de feu de lundi au quotidien Libération et dans le quartier de la Défense. Le jeune homme blessé est "sorti du coma artificiel". Un homme a été interpellé, puis relâché en raison d'un alibi solide. La police diffuse une nouvelle photo du tireur présumé.Retrouvez tous les détails de l'affaire dans notre article récapitulatif.

•  Prenant tout le monde de court, Jean-Marc Ayrault a annoncé une "remise à plat" du système fiscal, promesse de campagne de François Hollande jusque-là mise de côté. Mais cela ne devrait pas changer grand-chose. Notre journaliste Salomé Legrand vous explique pourquoi.

 Trois dirigeants d'Ikea France ont été mis en examen, hier, dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'espionnage au sein de l'entreprise.