Coup de filet national contre la mafia géorgienne

Vendredi 5 juin, France 2 revient sur l'interpellation de 27 membres d'un gang de criminels géorgiens qui ont eu lieu cette semaine, partout en France.

FRANCE 2

Le RAID et le GIGN ont été mobilisés cette semaine pour interpeler une vingtaine de membres d'un gang de criminels géorgiens. Interpol et Europol avaient depuis des mois suivi leurs traces. Ils seraient à l'origine de centaines de cambriolages en France, mais également plus largement en Europe.

200 000 euros par semaine

Des perquisitions partout en France, 27 interpellations, et pour y parvenir : 300 policiers et gendarmes épaulés par des troupes d'élite. Les forces de l'ordre s'attaquaient à la plus grosse et à la plus dangereuse mafia d'Europe de l'est. Tous ces membres vivaient dans la plus grande discrétion dans des villes de province. À la tête de ce réseau clandestin : des parrains. Ils se reconnaissent entre eux grâce à leurs tatouages. Ils font partie d'une caste fondée dans les prisons soviétiques il y a plus d'un siècle. Les experts estiment le montant des vols à 200 000 euros par semaine. Selon les autorités, il y aurait près de 300 chefs de réseaux installés en France, mais on ignore le nombre de cambrioleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT