Cet article date de plus de neuf ans.

Contrôles d'identité : Manuel Valls en retrait sur le récépissé

La réforme du contrôle d'identité n'aura lieu qu'après la publication cet été du rapport du Défenseur des Droits, Dominique Baudis, sur le sujet. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a exprimé son scepticisme sur la remise d'un récépissé. Et même si Matignon maintient que la mesure reste d'actualité, elle pourrait être en voie d'enterrement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Reculer pour mieux ne pas sauter ? Le ministère de l'Intérieur ne veut pas précipiter les choses sur la réforme du contrôle d'identité. Il annonce que les décisions ne seront prises qu'après la publication cet été du rapport du Défenseur des Droits, Dominique Baudis, sur la question.

Le temps aussi peut-être d'accorder les violons gouvernementaux, dont la mélodie sur ce sujet tient plus de la cacophonie que de la symphonie. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a en effet indiqué son scepticisme sur la remise d'un récépissé par les forces de l'ordre à la personne contrôlée. C'est Jean-Marc Ayrault qui avait évoqué cette solution pour mettre en musique le 30ème engagement de campagne de François Hollande : lutter contre les contrôles au facies.

Mais fin mai, devant une promotion de jeunes commissaires, Manuel Valls avait publiquement fait part de ses doutes : "Je ne veux pas imposer un dispositif qui, très vite, tournerait au ridicule et serait inopérant ", "Je ne vois pas, à ce stade, comment ça
marche
", lâchait-il. Des doutes d'autant plus minant que la Commission informatiques et libertés avait déjà pris ses distances en précisant qu'il faudrait alors un nouveau fichier. Sans parler de l'hostilité générale des policiers.

D'autres "pistes " sont avancées : le retour du numéro de matricule sur l'uniforme, l'intégration de petites caméras dans l'équipement des policiers, ou encore la remise de "cartes de visite", qui ne nécéssitent pas de création de fichier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.