Consommation : coupures d'eau interdites

Une famille de Perpignan (Pyrénées-Orientales) a vécu pendant 12 ans sans eau courante à la maison : les distributeurs avaient coupé le robinet pour un impayé de 300 euros, mais la justice a condamné l'entreprise.

Voir la vidéo
France 3

Des récipients un peu partout dans la maison. Depuis 2005 et un litige sur un impayé de 300 euros, Danielle se débrouillait encore récemment pour économiser la moindre goute. Le distributeur d'eau affirme avoir, à l'époque, proposé en vain une médiation et l'aide des services sociaux, mais il a tout de même fermé le robinet. Mais le conflit s'est encore envenimé lorsqu'elle a réalisé un branchement sauvage en 2013 pour avoir de l'eau, cette fois-ci en toute illégalité. Par deux fois, l'accès a été fermé.

Trois mois de prison avec sursis pour vol d'eau

Cette histoire est celle d'un litige qui a donc duré 12 ans. La coupure d'eau est une sanction alors fréquemment utilisée en France. En janvier dernier, Danielle a été condamnée à trois mois de prison avec sursis pour vol d'eau, mais la justice a aussi condamné l'opérateur à lui rétablir l'eau courante.

Le JT
Les autres sujets du JT
De l\'eau coule d\'un robinet dans un évier.
De l'eau coule d'un robinet dans un évier. (MAXPPP)