Clermont-Ferrand : l’homme qui a tiré sur son ex-compagne a été retrouvé mort à Gergovie, le RAID a levé le périmètre de sécurité 

Selon les informations de France Bleu Pays d'Auvergne, le corps du tireur présumé, qui avait pris la fuite en voiture, a été découvert à la mi-journée à Gergovie. La victime a reçu deux balles dans le ventre. Ses jours ne sont pas en danger. Elle a été transportée au CHU de Clermont-Ferrand. 

Article rédigé par
avec France Bleu Pays d'Auvergne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gergovie, en Auvergne. (GOOGLE MAPS)

L’homme qui a tiré dans la matinée du lundi 22 février sur son ex-compagne à Clermont-Ferrand, âgé de 53 ans, a été retrouvé mort à Gergovie, à une quinzaine de kilomètres des lieux de l’agression, selon les informations de France Bleu Pays d’Auvergne.

La victime a reçu deux balles dans le ventre. Ses jours ne sont pas en danger. Elle a été transportée au CHU de Clermont-Ferrand. La fille du couple, âgée de 16 ans, se trouvait avec sa mère au moment de l’attaque, qui a eu lieu dans leur hall d’immeuble aux alentours de 8h30 du matin. Elle a été prise en charge en état de choc par les secours.

Deux séries de détonations entendues vers 11h30

Des équipes du Raid sont venues de Lyon et sont arrivées sur place en milieu de la matinée. Deux séries de détonations ont été entendues vers 11h30, puis peu après midi, rapporte France Bleu Pays d’Auvergne. Les hommes du Raid ont investi l'habitation du tireur, situé entre la rue de l'Oradou et le boulevard Lafayette, mais l'individu recherché n'était pas sur place. Le périmètre de sécurité a été levé dans le secteur de l'Allée traversière et la circulation a été rétablie à la mi-journée.

Le périmètre de recherches a été élargi à tout le département en zones police et gendarmerie. Des moyens terrestres mais aussi aériens ont été déployés. Selon France Bleu Pays d’Auvergne, le corps sans vie de l'homme, âgé de 53 ans, a été découvert à la mi-journée à Gergovie. L’homme n'avait pas d'antécédent judiciaire. Le couple avait plusieurs enfants. L'homme en fuite était moniteur de tir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.