Chauffeur routier tué près de Montauban : la garde à vue du gendarme à l'origine de la mort est prolongée

Le gendarme avait tiré et tué un chauffeur de camion qui refusait de se soumettre à un contrôle routier vendredi sur l'Autoroute A20 à Montauban.  Sa garde à vue a été prolongée samedi. 

Article rédigé par
France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chauffeur a été tué par balles par un gendarme sur l'A20 à Montauban.  (MANUEL MASSIP / MAXPPP)

La garde à vue du gendarme à l'origine de la mort d'un chauffeur de camion vendredi après-midi à Montauban (Tarn-et-Garonne) a été prolongée samedi 8 août en fin d'après-midi, a appris France Bleu Occitanie auprès du procureur de la République de Montauban.

Selon le procureur, "il reste des vérifications à effectuer". Le chauffeur de 35 ans a été tué par balle par un gendarme vendredi à Montauban, sur l'autoroute A20, après un refus d'obtempérer lors d'un contrôle routier.

Deux enquêtes sont ouvertes. La première, confiée à la section de recherche de Toulouse, concerne les faits imputables au chauffeur décédé : refus d'obtempérer, mise en danger de la vie d'autrui et des forces de l'ordre. L'inspection générale de la gendarmerie nationale est saisie (IGGN) pour la deuxième enquête qui concerne le gendarme qui a usé de son arme : faits de violences par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.