Charlie Hebdo, l'attentat le plus meurtrier depuis plus de 50 ans en France

Avec 12 morts, l'attaque de Charlie Hebdo mercredi matin est l'attentat le plus terrible sur le sol français depuis 1961. L'OAS avait perpétré un attentat qui avait fait 28 morts. Une bombe avait été posée sous le train Strasbourg-Paris.

(Les pompiers et la police sur les lieux de l'attentat contre Charlie Hebdo©REUTERS/Jacky Naegelen)

L'attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo est l'attentat le plus terrible depuis un demi-siècle en France. Pour retrouver un bilan aussi grave, il faut remonter à 1961, en pleine guerre d'Algérie. L'Organisation armée secrète (OAS) avait perpétré un attentat qui avait fait 28 morts. Une bombe avait été posée sous le train Strasbourg-Paris à hauteur de Vitry-le-François.

Les attentats des années 80 et 90, qui restent dans toutes les mémoires, sont moins meurtriers que celui perpétré mercredi matin. En 1982, l'attentat de la rue de Rosiers avait fait 6 morts et 22 blessés en plein Paris. Il avait été attribué au groupe palestinien extremiste Abou Nidal. La même année, l'attentat du train le Capitole (Paris-Toulouse) avait coûté la vie à cinq personnes. Il avait été attribué au terroriste Carlos.  

En 1983, à l'aéroport d'Orly, le groupe terroriste arménien Asala avait déposé une bombe devant le comptoir d'une compagnie aérienne turque. Bilan, huit morts et 56 blessés. La même année, les attentats de la gare Saint-Charles de Marseille et dans le TGV Marseille-Paris avaient fait cinq morts et 45 blessés.

En 1986, la bombe qui avait explosé rue de Rennes à Paris devant le magasin Tati avait fait sept morts et 55 blessés. 

Et en 1995, l'attentat à la station Saint-Michel dans le RER B avait provoqué la mort de huit personnes. il avait été atttribué au  Groupe islamique armé (GIA) algérien.