Charente-Maritime : 20 ans de prison pour un homme qui a tenté d'organiser l'enlèvement et le viol de sa fille

En novembre 2018, le père de famille avait lancé appel sur le darknet afin d'organiser l'enlèvement et le viol de sa fille âgée de neuf ans.

Article rédigé par
Avec France Bleu La Rochelle - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le tribunal de Charente-Maritime à Saintes, en janvier 2020. (MARGAUX STIVE / RADIO FRANCE)

Un homme a été condamné mercredi 31 mars à 20 ans de prison devant le tribunal correctionnel de Saintes (Charente-Maritime) pour avoir tenté d'organiser l'enlèvement et le viol de sa fille de neuf ans, rapporte France Bleu La Rochelle. Son complice présumé écope de dix ans de prison.

Ils ont été condamnés aux peines maximales encourues et ont interdiction d’entrer en contact avec des mineurs. Ils sont reconnus coupables de "participation à une association de malfaiteurs" et "détention et diffusion d’images pédopornographiques".

Emprisonné, il lance un appel sur le darknet

En novembre 2018, le père de famille est détenu dans la prison de Bédenac en Charente-Maritime pour viol sur mineurs. C’est un récidiviste. Depuis sa cellule, il lance un appel sur le darknet, le réseau internet caché, afin d'organiser l'enlèvement et le viol de sa fille âgée de neuf ans.

Un Vosgien de 41 ans répond à l'annonce. Leurs échanges sont repérés par un enquêteur, ce qui permet l'arrestation du Vosgien à la descente de son train à Bordeaux le 11 novembre 2018. Dans son sac, les enquêteurs trouvent deux paires de menottes, des gants, du ruban adhésif et des câbles en plastique. Il est connu pour détention d’images pédopornographiques.

L'audience se déroulait à huis clos à la demande de l'avocate qui représente la mère et la petite fille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.