Cet article date de plus de sept ans.

Ce que l'on sait de l'homme mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs à Paris

Arrêté vendredi, cet homme de 37 ans a été mis en examen pour les viols sous la menace d'une arme de deux collégiennes, une agression sexuelle et plusieurs tentatives d'agressions sexuelles sur des mineures de moins de 15 ans, ainsi que sur une femme majeure.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un homme a été arrêté, le 11 avril 2015, soupçonné de plusieurs agressions sexuelles et d'un viol commis à Paris. (GOOGLE MAPS)

Un homme de 37 ans, soupçonné d'avoir violé à Paris deux mineures et d'agressions sexuelles, a été mis en examen et écroué, lundi 13 avril. Il a été mis en examen pour les viols sous la menace d'une arme de deux collégiennes, une agression sexuelle et plusieurs tentatives d'agressions sexuelles sur des mineures de moins de 15 ans, ainsi que sur une femme majeure. Arrêté vendredi, il a avoué la "quasi-totalité" des faits en garde à vue. Francetv info fait le point sur ce que l'on sait de cet homme et des actes dont il est soupçonné.

Qui est le suspect ?

Âgé de 37 ans, en couple depuis quatre ans, l'homme habitait dans le 17e arrondissement et enchaînait les petits boulots. Il a raconté aux enquêteurs avoir travaillé par le passé dans des établissements scolaires en tant que surveillant. L'homme avait déjà été entendu, en décembre, dans une affaire d'agression sexuelle où il était mis en cause, mais il n'avait pas été poursuivi et l'enquête avait été classée pour "infraction insuffisamment caractérisée".

Originaire du Guyana, en Amérique du Sud, il a confié avoir été victime de viols perpétrés par des touristes durant son enfance, selon Le Parisien. "Un expert psychiatre qui l'a examiné au cours de sa garde à vue a relevé un syndrome post-traumatique chez lui", affirme au journal son avocat, qui parle de "tourisme sexuel". Le prévenu aurait "exprimé son sentiment de honte et de la compassion pour les victimes", ajoute l'avocat.

Quels sont les faits dont il est soupçonné ?

L'homme est soupçonné d'un viol et d'agressions sexuelles sous la menace d'une arme blanche. A ce stade de l'enquête, la Brigade de protection des mineurs dénombre huit victimes, dont sept sont mineures. Selon Le Parisien, toutes sont âgées de 12 ou 13 ans, à l'exception d'une femme de 22 ans. Les faits auraient été commis entre mars et avril, dont plusieurs dans la semaine de son arrestation. En garde à vue, l'homme a reconnu toutes les agressions, à l'exception de celle de la jeune femme de 22 ans, explique le quotidien.

Quel était son mode opératoire ?

L'homme aurait raconté aux enquêteurs qu'il guettait ses victimes "à la sortie des collèges, dans les 9e, 10e, 19e et 20e arrondissements de Paris", rapporte Le Parisien, et les suivait jusqu'à leur domicile. Les faits étaient perpétrés dans les parties communes des immeubles, sous la menace d'une arme blanche.

C'est en faisant le rapprochement entre plusieurs agressions au mode opératoire similaire que les enquêteurs ont retrouvé sa trace : ils disposaient d'ADN retrouvé sur les scènes de crime et d'images de vidéosurveillance. Enfin, l'homme a été formellement identifié par plusieurs victimes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.