Cet article date de plus de six ans.

Catastrophe de Puisseguin : ce que l'on sait du chauffeur du camion

Les corps du chauffeur du poids lourds et de son fils de trois ans font partie des quatre premiers qui ont été extraits des débris calcinés ce samedi. Ils étaient originaires de Saint-Germain-de-Clairefeuille, une petite commune de l'Orne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Selon les gendarmes, le camion était en portefeuille en travers de la route quand il a été percuté © REUTERS / Régis Duvignau)

 Cyril Aleixandre, 31 ans, était chauffeur routier depuis des années. Il travaillait dans l'entreprise familiale, créée par son grand-père et toujours dirigée par son père, une entreprise installée depuis 34 ans à Saint-Germain-de-Clairefeuille. Sa mère, son père, sa compagne, tout le monde conduit des poids lourds dans la famille, explique Marie-Claire Guérin, maire de la commune,  complètement anéantie par la nouvelle.

"C'est une tragédie. Je l'ai connu tout petit. Son grand-père a été maire pendant de nombreuses années. Sa maman est mon adjointe. On est de tout cœur avec eux".

 

Cyril Alexandre était venu livrer du bois en Gironde. Il repartait à vide quand son camion s'est mis, pour une raison inconnue en travers de la route du car. A ses côtés, son petit garçon de 3 ans, Théo. Avec ce métier, il le voyait peu, et profitait des vacances pour l'emmener avec lui, explique un de ses amis, agacé d'entendre tout et n'importe quoi sur sa présence dans la cabine. Un ami qui n'a pas souhaité en dire plus. Comme tout le monde dans ce petit village de 160 habitants, écrasé par la tragédie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.