Cap-Ferret : une enfant de 12 ans meurt après une chute sur le tournage de l'émission "Le monument préféré des Français"

Elle effectuait un numéro de voltige autour du phare dans le cadre du tournage de l'émission de France 2.

Le phare du Cap-Ferret (Gironde), le 1er juillet 2007.
Le phare du Cap-Ferret (Gironde), le 1er juillet 2007. (MAXPPP)

Une enfant de 12 ans a fait une chute mortelle, jeudi 18 juin, alors qu'elle était encordée au phare du Cap-Ferret (Gironde), pour les besoins d'un numéro de voltige dans le cadre du tournage de l'émission de France 2, "Le Monument préféré des Français". 

L'accident s'est produit après 18 heures, quand le monument était fermé au public, explique Sud Ouest. La compagnie de voltiges chorégraphiées Adrénaline, basée à Bordeaux, devait réaliser une prestation pour l'émission présentée par Stéphane Bern et produite par la société Morgane : évoluer sur le phare avec des cordes. C'est Lilou, la fille du président de la compagnie Adrénaline, qui a fait le numéro. L'enfant a chuté de plusieurs mètres avant de tomber sur une terrasse au-dessus de la porte d'entrée du phare. Elle est morte quelques minutes après l'arrivée des secours. Son père, très choqué, a été pris en charge par une cellule psychologique.

"Les circonstances techniques restent obscures"

France 3 Aquitaine avait filmé une prestation de la compagnie Adrénaline en juillet 2013 autour du phare du Cap-Ferret. 

"Les circonstances techniques de cet accident restent encore obscures et une enquête de la gendarmerie est en cours pour les préciser", indique une source proche de l'enquête. "Son père était censé assurer [la victime], mais on ne sait pas ce qui s'est passé, si la corde a lâché, s'il y a eu défaut d'assurance, ou un problème de matériel", précise cette source.

 Le corps de la fillette restitué à ses parents

Pour tenter d'élucider les circonstances de l'accident, la gendarmerie a saisi le matériel utilisé dans le cadre du tournage pour "voir ce qui a été filmé ou pas, sachant qu'il y avait sur place des moyens aériens, notamment un drone", selon la même source. Les gendarmes espèrent pouvoir exploiter les images des caméras. Toutefois, "il semble que l'accident se soit produit avant le début du tournage", précise le journal Sud Ouest

"Le parquet a pris la décision de ne pas procéder à une autopsie et a fait restituer le corps de la fillette à ses parents qui étaient présents sur les lieux au moment du drame", a expliqué le sous-préfet d'Arcachon.

"France Télévisions a demandé, en accord avec elle, que la société Morgane, productrice de ce programme, interrompe le tournage de l'émission dans l'attente de comprendre les circonstances qui ont conduit à ce drame", indique le groupe dans un communiqué. "France Télévisions et l'ensemble des personnels de France 2 s'associent à la douleur de la famille et lui adressent leurs plus sincères condoléances", poursuit le communiqué.