Cet article date de plus de trois ans.

"C'est toute la République qu'on agresse", réagit Emmanuel Macron après l'agression d'un enfant juif à Sarcelles

L'enfant de 8 ans, qui portait la kippa, a été roué de coups lundi par deux jeunes d'une quinzaine d'années qui ont pris la fuite.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, mardi 30 janvier 2018 au palais de l'Elysée. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

Des "actes ignobles". Emmanuel Macron a condamné sur Twitter, dans la nuit du mardi au mercredi 31 janvier, l'agression d'un enfant portant une kippa survenue lundi à Sarcelles (Val-d'Oise). 

La victime a été agressée par deux adolescents alors qu'elle se rendait à un cours de soutien scolaire. L'enfant a été roué de coups par deux jeunes d'une quinzaine d'années qui ont pris la fuite. Le parquet de Pontoise a ouvert une enquête en flagrance. En l'absence de mobile apparent, il privilégie le caractère antisémite de l'agression. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.