Brest : une femme placée en détention provisoire pour le meurtre de son conjoint

La Brestoise de 34 ans a appelé la police après avoir tiré sur son compagnon avec une carabine dans la nuit de jeudi à vendredi. Gravement blessé à la tête, l'homme est mort quelques heures plus tard.

Article rédigé par
Avec France Bleu Breizh Izel - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier Recouvrance à Brest (Finistère), en novembre 2021. (NICOLAS OLIVIER / FRANCE BLEU BRETAGNE)

À Brest (Finistère), une femme de 34 ans a été mise en examen et placée en détention provisoire dimanche 3 avril après avoir tiré à deux reprises sur son conjoint dans la nuit du 31 mars au 1er avril dans leur domicile quartier de Recouvrance, rapporte France Bleu Breizh Izel. Elle risque la réclusion criminelle à perpétuité.

La trentenaire a appelé la police après avoir tiré sur son conjoint avec une carabine. Blessé, l'homme de 29 ans a été transporté aux urgences dans un état critique avec des blessures graves notamment au niveau de la tête. Il est décédé quelques heures plus tard dans la journée de vendredi.

Le couple pratiquait le tir sportif

Placée en garde à vue, la Brestoise a reconnu être l'unique autrice des deux coups de feu ayant causé la mort de la victime. Les faits ont eu lieu après une dispute du couple, mais les circonstances exactes restent encore à éclaircir. "Tout au long de sa garde à vue, la conjointe mise en cause, âgée de 34 ans, a évolué dans ses déclarations sur les circonstances des faits", explique le parquet. Une autopsie sera pratiquée en début de semaine pour établir les causes directes du décès de la victime. 

Le couple de trentenaires pratiquait le tir sportif. Une dizaine d'armes à feu, carabines, armes de poing, et un nombre important de munitions, ont été saisies à leur domicile par la police dans le cadre d'une perquisition.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.