Braquage : le commando des égoutiers en procès à Bordeaux

Un procès spectaculaire se tient à Bordeaux. En mars 2014, un attelage de bandits, de professionnels du bâtiment et d'égoutiers avaient dérobé deux millions et demi d'euros. Ils avaient creusé un tunnel de 30 mètres à la salle des coffres d'un Crédit agricole, à Bessières (Haute-Garonne).

France 2

Pour atteindre les coffres d'un Crédit agricole à Bessières (Haute-Garonne), des braqueurs avaient emprunté les égouts, puis creusé une galerie d'une trentaine de mètres. Un tunnel baptisé "route du paradis". Le procès qui s'ouvre à Bordeaux (Gironde) est celui d'un braquage hors-normes. Sur le banc des prévenus, il y a 11 hommes. Des anciens délinquants mais aussi des profils atypiques : un ex sergent de la Légion étrangère, un gérant de snack, un soudeur ou encore un expert en chalumeau.

Un butin de 2,5 millions d'euros

En 2013, à Bessières, une commune au nord de Toulouse (Haute-Garonne), une banque aurait refusé un crédit à l'un d'entre eux. C'est le déclic. Pendant un an, trois nuits par semaine, les malfaiteurs rentrent par les égouts à 250 mètres de l'agence. Deux équipes se relaient pour creuser le tunnel de 30 mètres de long et atteindre la salle des coffres. Il y en a 107 coffres, qui représentent en tout deux millions et demi d'euros de butin. Au même moment, deux centres téléphoniques sont incendiés. La communication n'est plus possible. Il n'y a plus de système d'alarme dans l'agence. Le casse ne sera découvert que deux jours plus tard par les employés. À Bordeaux, les prévenus encourent jusqu'à dix ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cour d\'assises de la Gironde.
La cour d'assises de la Gironde. (STEPHANE LARTIGUE / MAXPPP)