Braquage de 20 kilos d’or dans le Doubs : cinq personnes mises en examen, deux personnes recherchées

Un des suspects a réussi à prendre la fuite pendant sa garde à vue. 

L\'entreprise d\'orfèvrerie avait été braquée le 3 mai 2019 dernier.
L'entreprise d'orfèvrerie avait été braquée le 3 mai 2019 dernier. (MAXPPP)

Six personnes ont été arrêtées dont cinq ont été mises en examen et placées en détention provisoire dans le cadre de l’enquête sur le braquage de 20 kilos d’or à Châtillon-le-Duc (Doubs) en mai dernier, rapporte France Bleu Besançon lundi 23 septembre 2019. Le sixième suspect a réussi à prendre la fuite, au cours de sa garde à vue.

Les malfaiteurs ont été arrêtés les jeudi 19 et vendredi 20 septembre par 70 militaires de la gendarmerie du Doubs, appuyés par le GIGN. Plusieurs armes, des munitions et des véhicules dont une Audi de très grosse cylindrée ont été saisis.

Butin estimé à plus d'un million d'euros

Le braquage avait eu lieu le 3 mai vers 5h30, au sein de la société de fabrication de bijoux Frank & Person où six employés étaient présents. Cinq hommes cagoulés, munis d'armes de poing et de fusil automatique s’étaient fait remettre un coffre-fort "avec un butin estimé à plus d’un million d’euros", indique la Juridiction interrégionale spécialisée de Nancy dans un communiqué ce lundi. Plusieurs suspects de cette bande de malfaiteurs originaires de Besançon sont partis se réfugier à l’étranger après leur braquage.

Le groupe de malfaiteurs s’est de nouveau constitué pour effectuer un nouveau cambriolage au préjudice d’un magasin d’optique à Chatillon-Leduc (Doubs), avec une voiture "bélier". Il avait également commis une tentative de vol à main armée le 16 septembre dans une société d’orfèvrerie à Voray-sur-L’ognon (Haute-Saône).

Deux suspects restent "activement recherchés" par la Section de recherches et du groupement de gendarmerie de Besançon.