Bordeaux : le conducteur de 16 ans qui a forcé un contrôle routier est mis en examen pour tentatives d’homicides volontaires sur des policiers

L'adolescent avait refusé d'obtempérer lors d'un contrôle routier, dans la nuit de lundi 1er mars à mardi 2 mars, sur les quais de la Garonne à Bordeaux (Gironde).

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers (image d'illustration). (RICHARD VIVION / FRANCE-BLEU PAYS DE SAVOIE)

L’adolescent de 16 ans qui a été grièvement blessé à Bordeaux (Gironde), dans la nuit de lundi 1er mars à mardi 2 mars, par des tirs policiers alors qu'il voulait échapper à un contrôle routier, a été mis en examen notamment pour tentatives d’homicides volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique, indique le parquet dans un communiqué publié jeudi 4 mars.

Conformément aux réquisitions du parquet, il a été placé en détention provisoire. Connu des services de police, il n’a jamais été condamné. Il est également mis en examen pour refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger d'autrui et conduite sans permis.

Les deux passagers, majeurs, ont également été mis en examen pour complicité de refus d’obtempérer aggravé. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, précise le parquet de Bordeaux.

Le mineur de 16 ans avait refusé d'obtempérer lors d’un contrôle routier à Bordeaux sur les quais de la Garonne, dans la nuit de lundi à mardi. Il était venu percuter une voiture de police et avait tenté de prendre la fuite. Les policiers qui ont failli être fauchés ont fait usage de leurs armes à plusieurs reprises. Le jeune conducteur a été blessé au thorax et avait été hospitalisé avant d’être placé en garde à vue. Les deux passagers avaient aussi été placés en garde à vue, l’un dès lundi, l’autre mercredi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.