VIDEO. Marne : le bijoutier qui a tué son braqueur dit avoir "tiré pour se défendre"

"J'ai tiré à plusieurs reprises, sans savoir combien de fois. Pour me défendre. J'ai tenté le tout pour le tout car il pouvait tirer à n'importe quel moment", a dit Eric Beyle, libre samedi, après deux jours de garde à vue.

MARIE-PIERRE COURTELLEMONT – FRANCE 2

Le bijoutier de Sézanne est libre samedi, après deux jours de garde à vue. Agé de 54 ans, le commerçant a ouvert le feu et tué un braqueur récidiviste. L'instruction devra encore établir s'il était en état de légitime défense. Eric Beyle, interrogé par La Voix du Nord affirme avoir "tiré à plusieurs reprises" pour se "défendre".

"J'ai tiré à plusieurs reprises, sans savoir combien de fois. Pour me défendre. J'ai tenté le tout pour le tout car il pouvait tirer à n'importe quel moment. C'est allé très très vite", a expliqué le bijoutier, qui avait une autorisation préfectorale pour détenir un pistolet automatique. "J'ai vu le canon de l'arme (du braqueur), sans savoir ce que c'était. J'ai continué à faire marche arrière et j'ai pu sortir mon arme, l'armer. Il a continué à venir sur moi et donc j'ai tiré", a-t-il ajouté. Voici des extraits de cet entretien, commentés par France 3

Sézanne (marne), le 29/11/13 - Facade de la bijouterie dans laquelle un braqueur a été tué par le propriétaire
Sézanne (marne), le 29/11/13 - Facade de la bijouterie dans laquelle un braqueur a été tué par le propriétaire (MAXPPP)