Béziers : des parents accusent une Atsem d'attacher les enfants turbulents aux chaises

Les faits, dénoncés par l'une de ses collègues, dureraient depuis plusieurs mois. Quatre parents ont déposé plainte, tandis qu'une enquête interne est en cours.

L\'école maternelle Lakanal, à Béziers.
L'école maternelle Lakanal, à Béziers. (STÉFANE POCHER / RADIO FRANCE)

Des parents d'élèves de l'école maternelle Lakanal, dans le centre-ville de Béziers, viennent de porter plainte, rapporte France Bleu Hérault mardi 21 mai. Ils accusent une Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) d'avoir attaché des enfants turbulents sur des chaises. Les faits, dénoncés par un autre agent, dureraient depuis plusieurs mois.

"Ma fille n'osait pas en parler"

Certains enfants ont raconté ces maltraitances présumées à leurs parents. C'est le cas de Jennifer, dont la fille de 6 ans raconte que sa petite sœur de 3 ans aurait été attachée. "Elle aurait été punie et attachée à la chaise avec un foulard parce qu'elle tapait des pieds sous la table", témoigne la maman.

Ma fille m'a dit que l'Atsem n'était pas violente, qu'elle ne parlait pas mal aux enfants, mais que quand elles n'étaient pas gentilles, elles finissaient sur la chaise avec un foulard rose, les mains derrière le dos. Ça fait trois ans que mes enfants sont scolarisées, et je n'avais jamais eu de soucisUne mamanà France Bleu Hérault

D'autres enfants racontent avoir vu des élèves attachés parce qu'ils n'avaient pas écouté. "Ma fille n'osait pas en parler, pour elle, c'était un secret", explique Shana, dont la fillette de 3 ans a vu des enfants attachés aux chaises.

Des parents portent plainte

Quatre parents ont déposé plainte. L'ensemble du personnel de la cantine dément les accusations, disent n'avoir rien remarqué et ne pas avoir été présents aux moments des faits. Ils doivent tous être auditionnés.

La mairie a suspendu deux Atsem à titre conservatoire avec maintien de salaire. Une enquête interne est menée par la DRH. Une réunion a été organisée lundi à l'école en présence de l'élue chargée de la petite enfance.