Cet article date de plus de quatre ans.

Besançon : disparition inquiétante d'une Japonaise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
japon
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une étudiante japonaise a disparu dans la nuit du 4 au 5 décembre à Besançon (Doubs). Un témoin-clef, son ex-petit ami chilien, est activement recherché.

Narumi Kurosaki était arrivée cet été à Besançon (Doubs). Cette étudiante de 21 ans a été vue pour la dernière fois dans sa résidence universitaire dans la nuit du 4 au 5 décembre. Elle rentrait ce soir-là d'un dîner avec son ancien petit ami, un étudiant chilien reparti depuis dans son pays et qui est considéré comme le principal suspect par les enquêteurs.

Morte pour la police, mais vue à Verdun

Ce jeudi 29 décembre, Le Parisien cite le témoignage d'un voisin qui aurait entendu le cri d'une femme entre 3 et 4 heures du matin. "Pour nous, elle est décédée", affirme le commandant Sege Millet de la PJ de Besançon. Mais l'enquête pourrait rebondir à Verdun (Meuse), à 300 km de Besançon. Après avoir vu la photo de l'étudiante dans les journaux, une serveuse se dit certaine de l'avoir vue rentrer dans son bar-tabac le 19 décembre. L'affaire est suivie de près par la presse nippone. La Japonaise suivait des cours de français et pratiquait le hip-hop.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.