Autoroutes : un patrouilleur meurt après avoir été percuté par un automobiliste sous l'emprise de stupéfiants

Publié Mis à jour
Autoroutes : un patrouilleur meurt après avoir été percuté par un automobiliste sous l'emprise de stupéfiants
France 2
Article rédigé par
J.Vitaline, T.Grosse, T.Germain, G.Kerbastard, K.Hannedouche, France 3 Rhône-Alpes, V.Christophe - France 2
France Télévisions

Dans la matinée du mercredi 27 avril, un drame est survenu sur l'autoroute A43 entre Chambéry (Savoie) et Lyon (Rhône). Deux agents autoroutiers ont été fauchés par un automobiliste allemand sous l'emprise de stupéfiants. L'un des deux patrouilleurs, âgé de 54 ans, n'a pas survécu.

Deux agents finissaient d'enlever des cônes de signalisation sur un tronçon de l'autoroute A43, lorsqu'une voiture les a fauchés, dans la matinée du mercredi 27 avril. L'accident s'est produit vers 5h30, à une cinquantaine de kilomètres de Lyon (Rhône). L'un des agents n'a pas survécu à la collision. L'autre est grièvement blessé : son pronostic vital est toujours engagé.

Chaque année, environ 130 accidents impliquant des agents d'autoroute

Le conducteur de la voiture, testé positif aux stupéfiants, a été placé en garde à vue. C'est le deuxième accident mortel en un mois pour le personnel des autoroutes. En effet, le 5 avril dernier, un autre patrouilleur est décédé dans le Gard, percuté par un poids lourd. Des conditions de travail à haut risque que dénoncent régulièrement les patrouilleurs. "On doit vraiment être hyper vigilants dès qu'on intervient", explique Benoît Blot, un de ces patrouilleurs. Chaque année en France, on compte environ 130 accidents impliquant des personnels d'autoroute. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.