Attentat évité de Villejuif : deux complices présumés du principal suspect interpellés

Deux hommes soupçonnés d'avoir apporté une aide logistique à Sid Ahmed Ghlam ont été interpellés mercredi en Seine-Saint-Denis. L'étudiant est soupçonné d'avoir préparé un attentat contre au moins une église à Villejuif, en Ile-de-France, et d'avoir tué une jeune femme retrouvée morte dans sa voiture.

(Un attentat visant une église de Villejuif dans le Val-de-Marne avait été déjoué en avril 2015 © MaxPPP)

Deux complices présumés de Sid Ahmed Ghlam, âgés environ de 35 ans, ont été interpellés en Seine-Saint-Denis ce mercredi matin. Ils sont soupçonnés par les enquêteurs d’avoir aidé le principal suspect, Sid Ahmed Ghlam, notamment en lui fournissant un gilet pare-balles.

A LIRE AUSSI ►►►Attentat déjoué de Villejuif : des commanditaires français ?

Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen pour avoir voulu attaquer au moins une église de Villejuif au printemps dernier. Cet étudiant algérien de 23 ans est aussi soupçonné d'avoir tué Aurélie Châtelain, une professeur de fitness de 32 ans, qu'il avait croisée sur son chemin. Après son arrestation, des armes avaient été trouvées chez lui, à Paris et dans sa voiture. Comment a-t-il pu se les procurer ? Ces cibles ont-elles été choisies au hasard ? Ce sont ces pistes que les enquêteurs continuent d'explorer.

Trois complices présumés ont déjà été mis en examen dans cette affaire. L'un le 29 avril, après la découverte de son ADN sur un gilet pare-balles que détenait le principal suspect. Deux autres hommes arrêtés à Limay et Mantes-la-Jolie ont été mis en examen le 11 juin pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et recel de vol en bande organisée. Autrement dit, ils sont suspectés d'avoir aidé Sid Ahmed Ghlam dans son périple.