Attaque d'un fourgon pénitentiaire : émotion à Caen lors de l'hommage aux victimes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Attaque d'un fourgon pénitentiaire : émotion à Caen lors de l'hommage aux victimes
Attaque d'un fourgon pénitentiaire : émotion à Caen lors de l'hommage aux victimes Attaque d'un fourgon pénitentiaire : émotion à Caen lors de l'hommage aux victimes (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - K. Prevost, S. Gravelaine
France Télévisions
franceinfo
Mercredi 22 mai, un hommage s'est déroulé en mémoire des deux agents pénitentiaires tués lors de l'attaque d'un fourgon, mardi 14 mai. Présent, Gabriel Attal a promis que les meurtriers seraient retrouvés et jugés.

Portés par des militaires, les cercueils des deux agents pénitentiaires tués dans l’attaque de leur fourgon entrent dans l’ancienne maison d’arrêt de Caen (Calvados). Hommage solennel de la Nation en présence du Premier ministre, Gabriel Attal, et de Brigitte Macron. Quelques heures plus tôt, c’est une haie d’honneur qui s’est formée pour accueillir les dépouilles des deux hommes. Les visages sont fermés et l’émotion est palpable. 

Les victimes décorées à titre posthume

Une tristesse partagée par les habitants croisés au matin du mercredi 22 mai. "C’est vraiment important d’être présents dans ces moments-là", estime une femme. Silence, ensuite, à l’heure de la cérémonie. Les regards des 400 personnes présentes se tournent vers les portraits du capitaine Fabrice Moello, 52 ans, et de son collègue, Arnaud Garcia, 34 ans. Le Premier ministre leur remet la Légion d’honneur à titre posthume et promet aux familles que leurs meurtriers seront retrouvés et jugés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.