Cet article date de plus de cinq ans.

Mystère autour de l'identité de l'agresseur tué devant un commissariat parisien

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Mystère autour de l'identité de l'agresseur tué devant un commissariat parisien
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les enquêteurs ont des doutes sur l'identité de l'assaillant, dont les empreintes digitales ne correspondent pas à son profil.

 

Hier jeudi 7 janvier, un an jour pour jour et heure pour heure après l'attaque contre Charlie Hebdo, un homme étendu sur le trottoir vient d'être abattu par des policiers. Quelques minutes plus tôt, armé d'un hachoir et d'un engin explosif factice, l'agresseur s'était précipité sur les gardiens de la paix qui avaient ouvert le feu. Depuis, les enquêteurs cherchent à mettre un nom derrière son visage. La police scientifique a analysé ses empreintes digitales. L'homme est enregistré dans le fichier national au nom de Ali Sallah, né en 1995 au Maroc.

Doutes sur son nom et son âge

Une identité que l'homme avait déclinée en 2013 dans le sud de la France. Il avait été arrêté après un vol de lunettes dans le Var. Mais aujourd'hui, les enquêteurs ont des doutes sur son nom. D'autant que sur lui, plusieurs pièces à conviction ont été retrouvées : notamment un papier manuscrit signé d'une autre identité, Tarek Belkacem, né en Tunisie. Quelle est son identité, quel est son âge ? Impossible à dire pour le moment.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.