Attaque contre un commissariat après le coup d'un policier sur un lycéen

Après le coup porté par un agent au visage d'un lycéen lors d'une mobilisation contre la loi El Khomri, deux commissariats ont été pris pour cible.

FRANCE 2

Ce sont des scènes d'émeute devant un commissariat de police de l'est parisien, puis un deuxième. Les policiers sont hués et insultés, et la violence déborde jusque dans un supermarché du quartier, pillé, qui a dû être fermé. Ces actes interviennent au lendemain de la diffusion sur internet d'une vidéo montrant un agent de police asséner un coup de poing à un élève de seconde, en marge de la manifestions contre la réforme du Code du travail.

Des consignes ?

Le lycéen pense aujourd'hui porter plainte. Face à ces agressions, les agents sont restés retranchés dans les locaux. Ils auraient pu avoir des consignes de ne pas intervenir, suite au dérapage de la veille. "Il est possible que la vidéo qui a circulé hier ait entraîné des consignes de modération de la part de la préfecture de police", estime Nicolas Comte, du syndicat SGP Police. Le principal syndicat lycéen condamne ce soir les débordements et parle d'infiltration.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vidéo montre un adolescent se faire frapper par un policier non loin du lycée Bergson de Paris, le 24 mars 2016, en marge de la mobilisation contre la loi Travail.
Une vidéo montre un adolescent se faire frapper par un policier non loin du lycée Bergson de Paris, le 24 mars 2016, en marge de la mobilisation contre la loi Travail. (CR12 C / YOUTUBE)