Cet article date de plus d'un an.

Domicile du maire de L'Haÿ-les-Roses attaqué : 12 personnes interpellées et placées en garde à vue

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Domicile du maire de L'Haÿ-les-Roses attaqué : douze personnes interpellées et placées en garde à vue
Article rédigé par France 2 - P. Forgue
France Télévisions
France 2
12 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans l’affaire de l’attaque du domicile du maire de L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne).

Il y a dix jours, lors des émeutes après la mort de Nahel, une voiture bélier incendiée avait été projetée sur la façade de la maison du maire LR de L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), Vincent Jeanbrun. Ce dernier n’était pas présent au moment des faits, mais sa femme, elle, a dû fuir la maison en pleine nuit avec deux enfants en bas âge. Une enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et une autre pour destruction de bien par incendie en bande organisée.

Certains individus connus pour des infractions de droit commun

12 personnes, toutes majeures, âgées de 12 à 34 ans, ont été interpellées. Elles habitent à L'Haÿ-les-Roses mais aussi dans certaines communes des alentours. Certaines de ces personnes sont connues pour des infractions de droit commun. Depuis hier, les enquêteurs cherchent à retracer leur emploi du temps. Ils veulent également faire des prélèvements ADN pour pouvoir comparer avec les traces laissées sur place, explique la journaliste de France Télévisions, Pauline Forgue, en direct de Créteil (Val-de-Marne).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.