Attaque de Levallois-Perret : le suspect avait prémédité son geste

Le procureur de Paris a fait de nouvelles déclarations sur le suspect de l'attaque de militaire à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). L'homme avait des velléités de départ en Syrie.

FRANCE 2

Cela était bien un acte terroriste prémédité. Grâce aux caméras de surveillance, les enquêteurs ont pu établir qu'avant de foncer sur des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Hamou Benlatrèche s'était rendu sur les lieux pour préparer l'attaque. Sur place, les enquêteurs ont fait un certain nombre de constatations. Depuis, de nouveaux éléments sont apparus.

L'homme voulait-il se rendre en Syrie ?

L'étude des deux téléphones portables a permis d'établir qu'Hamou Benlatrèche avait des photos de l'État islamique, qu'il avait fait des recherches internet sur la Syrie et qu'il s'était renseigné sur des billets d'avion pour Istanbul (Turquie). Les enquêteurs ont également établi qu'il était proche d'un mouvement qui prône une vision ultra rigoriste de l'islam. Avait-il des contacts directs avec Daech ? Cela les enquêteurs sont encore incapables de le dire. L’homme qui avait été touché par cinq balles au moment de son interpellation n'est toujours pas en état d'être entendu.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police judiciaire à Levallois-Perret, le 9 août 2017. 
La police judiciaire à Levallois-Perret, le 9 août 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)