VIDEO. Noémie, rescapée du supermarché casher : "On pensait qu'en haut, ils étaient tous morts"

La jeune femme 26 ans était cachée dans la chambre froide de ce magasin de la porte de Vincennes, à Paris, attaqué par Amedy Coulibaly.

SONIA SADONE et NATHALIE DUBOZ - FRANCE 2

Noémie, 26 ans, était cachée dans la chambre froide du supermarché casher de la porte de Vincennes à Paris, le jour où Amedy Coulibaly a débarqué armes à la main. et a tué quatre otages, le vendredi 9 janvier. La jeune femme était venue faire ses courses.

"J'ai compris que c'était un acte terroriste et qu'il y avait quelqu'un dans le magasin qui cherchait, en fait, à tous nous tuer."Noémie a passé quatre heures enfermée au sous-sol du magasin en compagnie d'une quinzaine de personnes. Le terroriste a envoyé quelqu'un les chercher. La jeune femme n'est pas remontée, préférant restée cachée avec cinq autres personnes et un bébé d'un mois dans une pièce à 0°C.

"On s'est serré les uns contre les autres"

Elle raconte comment le groupe essayait alors de "tenir le bébé tranquille", de "l'occuper, jouer avec lui". Depuis sa cachette, elle a été en contact permanent avec les forces de l'ordre à l'extérieur, leur donnant des informations sur la situation dans le magasin, mais aussi en envoyant des photos des lieux.

"On s'est serré les uns contre les autres" lorsque les policiers du Raid ont donné l'assaut, raconte la jeune femme. "On pensait qu'en haut, ils étaient tous morts, assure-t-elle, lorsque les policiers les ont évacués. On a vu qu'on marchait dans des mares de sang."

Le JT
Les autres sujets du JT
images du ministère de l\'Intérieur lors de la sortie des oatges d\'Amedy Coulibaly dans le supermarché casher le 9 janvier 2015
images du ministère de l'Intérieur lors de la sortie des oatges d'Amedy Coulibaly dans le supermarché casher le 9 janvier 2015 (SIPA)