VIDEO. Les juifs de France : "Rester, c'est résister"

Suite aux attentas, une partie des juifs de France a évoqué un départ vers Israël, mais la majorité d'entre eux ne l'envisage même pas.

FRANCE 2
Malgré les attentats du début janvier 2015, la majorité des juifs de France n'envisagent pas un départ vers Israël.
 
"Je suis né en France, j'ai grandi en France, je dois tout à la République française et il est hors de question que je quitte la France", déclare, au micro de France 2, Stéphane Attal.
Tout comme lui, Nathalie Sayac n'envisage pas de quitter la France : "Fondamentalement, rester, c'est militer. Partir, c'est fuir."
 
"Combattre l'antisémitisme"
 
"Rester en France, c'est résister", disent-ils. "En tant que citoyenne française, il est important de combattre l'antisémitisme en France", ajoute Nathalie Sayac.
"On est prêt à cohabiter avec toutes les religions, avec toutes les origines. C'est l'histoire des juifs du monde. Les juifs ont toujours vécu avec les autres. On retrouve ces valeurs dans les valeurs de la République", confie Stéphane Attal au micro de France 2.
 
L'an passé, plus de 7 000 juifs de France sont partis vivre en Israël, deux fois plus qu'en 2013.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme portant une kippa se recueille, le 10 janvier 2015, devant le magasin casher de la porte de Vincennes, à Paris, où le terroriste Amedy Coulibaly a pris en otages une quinzaine de personnes, et en a tués quatre.
Un homme portant une kippa se recueille, le 10 janvier 2015, devant le magasin casher de la porte de Vincennes, à Paris, où le terroriste Amedy Coulibaly a pris en otages une quinzaine de personnes, et en a tués quatre. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)