VIDEO. Les artistes mobilisés pour soutenir Charlie Hebdo

Dimanche 11 janvier, une grande soirée de soutien en chansons aux victimes de Charlie Hebdo était diffusée sur France 2.

France 2

Après la marche républicaine, une grande soirée en hommage aux victimes du terrorisme était organisée dimanche 11 janvier dans le grand auditorium de la Maison de la Radio. L'émission diffusée sur France 2 a réuni une dizaine d'artistes. "J'espère qu'on va conserver ce bel éveil de paix, et d'être ensemble longtemps", a déclaré la chanteuse Camille. Bien sûr, il fallait également rire à l'occasion de cette soirée. Ainsi, Daniel Morin, chroniqueur sur France Inter, a-t-il entonné : "J'aurais voulu être jihadiste". "S'il y a un soir où il faut pouvoir complètement se lâcher, c'est bien ce soir, pour rendre hommage à Charlie qui étaient peut-être les plus punks", a commenté l'humoriste.

Du rire et de l'émotion

Les survivants de Charlie Hebdo étaient également présents. L'ovation émouvante d'un public debout a fait couler quelques larmes. "Quand on a un nombre d'ennemis qu'on ne peut pas localiser, ça peut atteindre n'importe qui. Il faut donc se tenir les mains", a commenté Michel Legrand. Rire, musique et laïcité ont été les maîtres mots de cet hommage à Charlie, Mohammed et David.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Je suis Charlie\" : la page d\'accueil du site de l\'hebdomadaire est devenue l\'emblème repris par les internautes pour manifester leur soutien, après l\'attentat meurtrier qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. Parmi les victimes : les dessinateurs Charb, Tignous, Cabu, Wolinski, et l\'économiste Bernard Maris. 
"Je suis Charlie" : la page d'accueil du site de l'hebdomadaire est devenue l'emblème repris par les internautes pour manifester leur soutien, après l'attentat meurtrier qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo. Parmi les victimes : les dessinateurs Charb, Tignous, Cabu, Wolinski, et l'économiste Bernard Maris.  (- / CHARLIE HEBDO)