Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le mal-être des professeurs face à la réaction de leurs élèves sur les attentats

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les professeurs sont embarrassés par les réactions de leurs élèves après les attentats. France 3 explique pourquoi.

Les attentats contre Charlie Hebdo et un supermarché casher à Paris ont suscité des discussions. À l'école surtout, où les valeurs de la République ont été analysées. Un jeune professeur a accepté de révéler anonymement les réactions de certains de ses élèves après les attentats. Certains sont très jeunes. "Il y a beaucoup d'élèves de confession musulmane qui trouvent toujours les dessins de Charlie Hebdo, intolérables. Ils placent le prophète au-dessus de tout et même des lois françaises. Certains m'ont dit : 'Allah est au-dessus des lois françaises'. Pour moi, c'est aberrant que dans notre République on puisse avoir de tels propos", déplore-t-il. 

Réunion au ministère de l'Éducation

La ministre Najat Vallaud-Belkacem a organisé une réunion à Paris, ce 12 janvier, pour étudier cette question.
Pour Bruno Franceschi, professeur  à Paris, le dialogue est difficile à nouer avec certains élèves sous influence. "Ils sont influencés par les réseaux sociaux. Ils voient des thèses complotistes... Ça pose question sur les valeurs de la République", explique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.