VIDEO. Enquête sur les attentats : toujours douze personnes en garde à vue

Vendredi 16 janvier, un vaste coup de filet a permis l'interpellation d'une douzaine de personnes suspectées de complicité avec Amedy Coulibaly. Le point sur l'enquête avec France 2.

FRANCE 2

Vendredi 16 janvier au petit matin, une douzaine de personnes ont été interpellées par la police, suspectées d'avoir prêté main-forte à Amedy Coulibaly. Samedi 17 janvier, ces individus sont toujours en garde à vue. "Leur garde à vue a d'ailleurs été prolongée ce matin et elle pourrait l'être jusqu'à mardi voire jusqu'à jeudi si la justice estime qu'il y a un risque terroriste", confirme Hugo Clément, en direct du quai des Orfèvres. Les enquêteurs ont effet besoin de temps pour déterminer le degré d'implication de ces douze personnes dans les attaques perpétrées par Amedy Coulibaly.

Déterminer le rôle de chacun

"En quoi ont-ils aidé Amedy Coulibaly ? Lui ont-ils fourni des armes, lui ont-ils fourni des véhicules ? Mais surtout étaient-ils au courant qu'Amedy Coulibaly préparait un attentat terroriste ou pensaient-ils simplement participer à un projet de braquage ?", interroge le journaliste de France 2.

Les enquêteurs s'intéresseraient tout particulièrement à un ami d'Amedy Coulibaly, "un colosse de 1,95m, connu pour des braquages et dont l'ADN a été retrouvé dans la voiture utilisée par Amedy Coulibaly pour se rendre au supermarché casher, porte de Vincennes", rapporte-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT