Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Charlie Hebdo" : les suspects "étaient suivis, mais il n'y a pas de risque zéro", déclare Valls

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

Invité sur RTL jeudi matin, le Premier ministre a évoqué l'enquête en cours, et rappelé la difficulté de la lutte contre les filières terroristes.

Au lendemain de l'attaque sanglante contre Charlie Hebdo, qui a fait au moins douze morts, Manuel Valls a expliqué, jeudi 8 janvier, sur RTL, que les deux suspects identifiés quelques heures après l'attentat étaient "suivis" par les services de lutte contre le terrorisme. "Ces individus étaient connus des services, et parce qu'ils étaient connus des services, ils ont été évidemment suivis."

>> Attaque contre "Charlie Hebdo" : suivez les derniers évènements en direct

Puis le Premier ministre a insisté sur la difficulté du travail des policiers attachés à la traque des filières terroristes : "Ce sont des centaines d'individus qui sont suivis (...) mais en disant cela, je fais la démonstration de la difficulté devant laquelle sont placés nos services : c'est le nombre d'individus qui représentent un danger. Ces individus étaient sans doute suivis, mais il n'y a pas de risque zéro."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.