Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Avant qu'il devienne terroriste, le témoignage du détenu Coulibaly

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le tueur de l'épicerie casher de la porte de Vincennes avait tourné en secret des images à l'intérieur de la prison de Fleury-Mérogis.

Rien ne laissait présager son funeste destin. Dans un épisode du magazine Envoyé spécial diffusé en avril 2009 sur les conditions de détention à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), Amedy Coulibaly témoigne.

Sous le pseudonyme de "Hugo la masse", celui qui allait devenir le tueur de l'épicerie casher de la porte de Vincennes, visage masqué et voix trafiquée, raconte le quotidien des détenus de cette prison à l'environnement particulièrement insalubre. Il avait tourné ces images avec son téléphone portable à l'insu des vigiles.

Aucune référence à la religion

Il filme par exemple un de ses camarades en train de confectionner un "yoyo", une cache de fortune qui permet aux détenus de se passer des marchandises d'une cellule à l'autre. 

Amedy Coulibaly est alors âgé de 26 ans, et a déjà effectué quatre passages derrière les barreaux. À l'époque, il n'évoque jamais la question de sa croyance religieuse. C'est pourtant lors de son séjour à Fleury-Mérogis qu'il a rencontré l'un des frères Kouachi et qu'il s'est radicalisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.