Marche républicaine : de Bordeaux à Nouméa, toute la France mobilisée

Au moins 3,7 millions de personnes, dont 2,5 millions en province, ont pris part dimanche aux manifestations en hommage aux victimes des récents attentats.

La marche républicaine à Lyon (Rhône), le 11 janvier 2015.
La marche républicaine à Lyon (Rhône), le 11 janvier 2015. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

C'est la plus grande mobilisation jamais recensée en France. A tel point que le décompte officiel était "impossible" à Paris. Le ministère de l'Intérieur estime toutefois à au moins 3,7 millions le nombre de personnes qui ont défilé à Paris et dans de nombreuses villes de France, pour des marches républicaines à la mémoire des 17 victimes des récents attentats en France. Voici un point (non exhaustif) sur les chiffres des manifestants à Paris, en région et à l'étranger. 

A Paris

A Paris, ils étaient entre 1,2 et 1,6 million, mais le comptage précis a été rendu impossible par l'afflux massif de manifestants, précise le ministère, évoquant un rassemblement "sans précédent"

Partout en France

Cette liste n'est pas exhaustive car il est difficile de lister tous les chiffres, tant les rassemblements étaient nombreux.

• 10 000 personnes ont défilé à Ajaccio.

• 16 000 personnes se sont rassemblées à Albi.

• 8 000 manifestants étaient à Alès.

• 45 000 personnes ont défilé à Angers.

• A Angoulême, 18 000 personnes ont défilé.

• 23 000 personnes ont défilé à Annecy.

Avignon, il y avait 19 000 manifestants.

• A Ajaccio, environ 8 000 personnes ont manifesté.

 140 000 personnes étaient à la manifestation républicaine à Bordeaux.

 Plus de 15 000 personnes ont défilé à Blois.

• Quelque 65 000 personnes ont participé à la marche organisée à Brest.

• Caen a connu un rassemblement de 33 000 personnes.

• Entre 17 et 20 000 personnes ont manifesté à Carcassonne

• 5 000 manifestants ont défilé à Chambéry.

• 11 000 personnes ont défilé à Châteauroux

• 25 000 manifestants se sont rassemblés à Cherbourg.

• A Clermont-Ferrand, 50 000 personnes ont défilé, selon la police.

• 10 000 personnes se sont rassemblées à Colmar.

• Près de 10 000 personnes se sont réunies à Dammartin-en-Goële (où les frères Kouachi ont été tués).

• A Dijon, ils étaient 35 000.

• A Dinan, 12 000 manifestants ont participé à la marche.

• Environ 70 000 personnes ont manifesté à Grenoble.

• A Laval, la marche a rassemblé 12 000 personnes.

• 30 000 personnes ont défilé à Lorient.

• A Lyon, 300 000 manifestants ont participé au rassemblement.

• A Marseille, 60 000 personnes ont défilé au lendemain d'une manifestation qui avait déjà réuni environ 45 000 Marseillais.

• A Metz ils étaient 45 000.

• Morlaix a vu défiler 10 500 manifestants dans ses rues.

• A Mulhouse, 15 000 personnes ont défilé.

• Ils étaient 50 000 à Nancy.

• 2 000 à 3 000 personnes se sont réunies à Nice, après le défilé de 23 000 personnes samedi. 

• A Nîmes, ils étaient 30 000.

• Quelque 4 000 personnes ont marché à Nouméa.

• 15 000 personnes se sont rassemblées à Périgueux.

• 40 000 manifestants se sont réunis à Perpignan.

• A Quimper, 16 500 personnes se sont réunies.

• A Reims, quelque 25 000 personnes ont défilé.

• 115 000 personnes se sont rassemblées à Rennes.

• Entre 18 000 et 25 000 personnes ont participé à la marche organisée à La Roche-sur-Yon.

• Entre 20 000 et 30 000 manifestants se sont rassemblés à La Rochelle.

• Ils étaient 17 000 à Rodez.

 

• 30 000 manifestants se sont réunis à Saint-Brieuc.

• Quelque 60 000 personnes ont marché à Saint-Etienne.

• A Strasbourg, quelque 45 000 personnes se sont rassemblées.

• Quelque 14 000 personnes ont pris part à la marche à Tarbes.

• A Toulon, quelque 45 000 ont défilé. 

• A Tours, 35 000 personnes ont manifesté.

• 25 000 manifestants se sont rassemblés à Vannes.

• A Vienne, 8 000 manifestants ont défilé.

Et dans le monde

La Marseillaise chantée à Madrid, drapeau français à Londres, "ensemble contre la haine" à Bruxelles, des milliers de personnes dans les rues de Montréal et des pancartes "Nous sommes Charlie" partout : des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées en Europe et dans le monde.

• A Montréal (Canada), 25 000 personnes ont marché derrière le maire de la ville.

• A Bruxelles (Belgique), quelque 20 000 personnes ont défilé.

• A Vienne (Autriche), 12 000 personnes ont participé à la marche.

• A Berlin (Allemagne), 18 000 personnes ont fait le déplacement dans l'après-midi devant l'ambassade de France. 

• A Stockholm (Suède), 3 000 personnes ont bravé la neige et des températures en-dessous de zéro.

• A Londres (Royaume-Uni), environ 2 000 personnes se sont réunies sur Trafalgar Square.

• A Dublin (Irlande), 2 000 personnes ont participé à la manifestation.

• A Athènes (Grèce), 500 personnes ont marché.

• A Genève (Suisse) 500 personnes se sont rassemblées, 2 000 à Lausanne.

• A Rome (Italie), un millier de personnes étaient réunies devant l'ambassade de France. 

• A Luxembourg (Luxembourg), ils étaient environ 2 000 devant l'ambassade de France

• A Lisbonne (Portugal), quelque 200 personnes manifesté.

Hors Europe, 500 personnes ont participé à une cérémonie d'hommage organisée par la mairie de Jérusalem. A Beyrouth (Liban), des centaines de personnes se sont aussi retrouvées pour exprimer leur solidarité avec les marcheurs parisiens, certaines tenant un crayon symbolisant la liberté d'expression. En Afrique, 200 à 300 personnes ont manifesté à Bujumbura, la capitale burundaise. En Argentine, des centaines de personnes se sont aussi rassemblées. Enfin, 15 rassemblements sont prévus aux Etats-Unis.