Cet article date de plus de six ans.

La loi sur le renseignement divise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La loi sur le renseignement divise
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Si la loi sur le renseignement devrait être approuvée sans surprise à l'Assemblée nationale mardi, elle est toutefois loin de faire consensus. Explications avec France 3.

Rédigée après les attentats de Paris en janvier dernier, la loi sur le Renseignement est votée par les députés mardi 5 mai. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est loin de faire l'unanimité. "Le Front national, des élus écologistes, communistes, des voix fortes de la droite comme Bruno Le Maire, Henri Guaino, pour ne citer qu'eux, ils sont une dizaine à l'UMP, le centriste Hervé Morin, ont déjà annoncé qu'il voterait contre le texte ou qu'ils s'abstiendraient", énumère Danielle Sportiello en direct de l'Assemblée nationale.

Une loi décriée par la société civile

La contestation dépasse le domaine politique comme l'a prouvé la manifestation organisée lundi aux Invalides. CGT, Ligue des droits de l'Homme, Manif pour tous, des juges antiterroristes, professionnels d'internet... ont fait front commun pour dénoncer une loi liberticide. "Pour tenter de calmer le jeu, François Hollande a déjà annoncé qu'il saisirait lui-même le conseil constitutionnel pour vérifier la conformité de la loi", explique la journaliste de France 3.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentats de janvier 2015

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.