Jean-Michel Fauvergue, le patron du Raid, revient sur l'assaut de l'Hyper Cacher

France 3 a recueilli le témoignage exceptionnel de Jean-Michel Fauvergue, qui se trouvait au cœur du dispositif lors des attentats à Paris, en janvier dernier.

FRANCE 3

9 janvier 2015 - 9 juin 2015. Il y a 6 mois jour pour jour, Jean-Michel Fauvergue, patron du RAID, a dirigé l'une des opérations les plus délicates de l'histoire de la police.
Il a 120 hommes sous son commandement, avec qui il doit neutraliser Amedy Coulibaly qui s'est retranché dans l'Hyper Cacher à Porte de Vincennes. Il retient 26 personnes en otage et en a déjà exécuté quatre.

Un seul scénario possible

"Assez rapidement, on s'aperçoit qu'il n'y a qu'un seul scénario : c'est l'assaut, explique Jean-Michel Fauvergue. Cette affaire-là est complexe, car il n'y a pas une affaire, il y en a deux en même temps". Les frères Kouachi, réfugiés dans une imprimerie à Dammartin, communiquent avec Coulibaly. "Il a fallu précipiter notre assaut", explique le patron du RAID. L'assaut durera deux minutes et conduira à la mort de Amedy Coulibaly, les otages sortiront sains et saufs. "La fierté est exactement la même que tous les gens qui composent le RAID : c'est d'avoir sauvé 26 vies", confie Jean-Michel Fauvergue.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fleurs sont déposées le 20 janvier 2015 devant l\'Hyper Cacher, à Paris, lieu de la prise d\'otages perpétrée par Amedy Coulibaly.
Des fleurs sont déposées le 20 janvier 2015 devant l'Hyper Cacher, à Paris, lieu de la prise d'otages perpétrée par Amedy Coulibaly. (MAXPPP)